Le bug de l’an 1800

coffee-968849_640Nous en avons tous fait l’expérience un jour : au moment du changement d’année il est difficile de ne pas se tromper au moins une fois en écrivant la date. Et lorsque c’est le millésime qui change, il est encore plus compliqué de ne pas céder aux anciens réflexes.

Les registres de Borso montrent que le curé n’a pas échappé à ce réflexe conditionné à l’aube de l’an 1800. Il en est résulté quelques pages insolites qui sont parvenues jusqu’à nous, et que je vous présente dans ce billet de nouvel an.

Le 1er janvier 1800, Don Angelo Zabborra, curé de la paroisse de Borso, baptise Maria Maddalena Zilioto, fille de Zuanne et de Maddalena Comin :

baptême 01-01-1800_2

Premier baptême de l’an 1800, paroisse de Borso

Jusque là rien d’exceptionnel, si ce n’est que si on regarde bien la date on peut lire :

€ pmo (primo) Genno (Gennaio) 17800

Il semble bien que Don Zabborra ait commencé à écrire 17… pour préciser l’année, puis que, s’apercevant de son erreur, il a ajouté 800 sans rayer le 7, donnant définitivement à cette année une allure fort étrange : 17800. Tous les baptêmes qui suivent sont bien datés de l’année 1800.

Pas de mariage début janvier 1800, mais dans le registre des décès j’ai trouvé le même phénomène :

deces 01-1800

Premières sépultures de l’an 1800, paroisse de Borso

Cette fois, se remémorant peut-être son erreur du 1er janvier, Don Angelo Zabborra a bien écrit « 1800 » dans la date de la première sépulture de l’année, celle de Cattarina Tasinazzo, célébrée le 3 janvier. Mais le lendemain, repris par l’habitude, il a recommencé à écrire « 17… » puis a corrigé de la même manière que pour le baptême, écrivant à nouveau « 17800 ».
Comble d’ironie, cette sépulture datée du « 4 janvier 17800 » est celle de Maria Maddalena Zilioto, la fillette baptisée 3 jours plus tôt en date du « 1er janvier 17800 ». Pour les registres, ce bébé aura donc vécu sa très courte vie durant un bien curieux siècle !

Avec ce clin d’œil de début d’année, je souhaite à tous les lecteurs de ce blog

bonne année

 


7 comments to this article

    • venarbol

      on 1 janvier 2016 at 9 h 40 min - Répondre

      venarbol

      merci 🙂

  1. Feuilles d'Ardoise

    on 1 janvier 2016 at 11 h 49 min - Répondre

    Peut-être ne voulait-il pas faire de ratures ? C’est très joli en tout cas… Bonne année…20156…!

    • venarbol

      on 1 janvier 2016 at 16 h 54 min - Répondre

      venarbol

      Je pense aussi que le prêtre ne voulait pas raturer les registres. Merci pour les vœux !

  2. Isabelle Hinka

    on 1 janvier 2016 at 15 h 58 min - Répondre

    Bonne et heureuse année 2016

    • venarbol

      on 1 janvier 2016 at 16 h 54 min - Répondre

      venarbol

      Merci !

  3. Christiane

    on 15 mars 2016 at 8 h 54 min - Répondre

    Une personne venant du futur peut-être… Il a sûrement remarqué son erreur, mais il ne voulait pas faire des ratures sur les actes. Sinon, ces actes sont assez insolites.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.