« Inspirés par les Archives » – 14/19 mars 2016

logo-webComme ceux d’autres nations, les archivistes italiens s’inquiètent de la situation des archives, dans leur pays. Pour sensibiliser le public à l’importance collective des archives, l’ANAI (Associazione Nazionale Archivistica Italiana) a décidé de lancer, du 14 au 19 mars 2016, une initiative dénommée « Ispirati dagli archivi », soit en français « Inspirés par les Archives ».

La version française du site de cette initiative annonce ses objectifs :

Une semaine d’initiatives pour que ceux qui tiennent au sort du patrimoine des archives italiennes puissent manifester leur sentiment.

A cette occasion, les archivistes italiens ont rédigé un manifeste, véritable plaidoyer pour qui montre l’importance des archives pour tous les citoyens, y compris ceux qui ne s’intéressent ni à l’histoire ni à la généalogie. La version française de ce manifeste est téléchargeable sur cette page.

Ces quelques lignes extraites du site résument leurs préoccupations :

Il parait en effet indispensable et urgent mettre en place les moyens pour:

  • Sauvegarder les milliers de kilomètres d’archives sur tout le territoire national.
  • Appliquer correctement la sélection des documents à conserver et à détruire, en réalisant les économies possibles.
  • Employer les professionnalités nécessaires pour gouverner rationnellement la transition du domaine papier au domaine numérique des archives.
    Les choix que nous allons faire concernant nos archives donneront la mesure de la valeur civile de la société que nous voulons construire.

Pour montrer et mesurer l’importance des archives en Italie, les archivistes italiens appellent les citoyens à organiser des manifestations tout au long de la semaine du 14 au 19 mars. Toutes les initiatives sont insérées dans le moteur de recherche du site « Ispirati dagli Archivi », avec la possibilité de chercher par date, par région ou par typologie d’événement.

carte_ispirati

Répartition des initiatives au 05/03/2016
(cliquez sur l’image pour ouvrir une version actualisée de la carte)

Le site présente en outre la liste de toutes les organisations qui ont déjà souscrit à cette initiative.
Il permet également à ce qui le souhaitent de montrer leur adhésion au manifeste en apposant leur signature sur cette page : http://new.archivisti2016.it/sottoscrizioni (139 signatures à ce jour, c’est beaucoup trop peu !)

Il propose enfin aux plus passionnés de devenir membre de l’ANAI (s’adresse aux archivistes) ou simplement d’apporter leur soutien financier : http://new.archivisti2016.it/sostieni

Le souhait des organisateurs de cette manifestation est que cet appel soit diffusé hors des frontières italiennes. Si vous vous sentez concernés par les problèmes des archivistes italiens, si vous voulez témoigner au sujet de l’importance des archives en Italie…n’hésitez pas à visiter la page du site, à commenter la page facebook, ou même à laisser un commentaire à la fin de cet article, je le retransmettrai à l’association italienne des archivistes.

Pour en savoir plus :

3 comments to this article

  1. Jean-Michel Girardot

    on 5 mars 2016 at 17 h 42 min - Répondre

    Vu son précoce essor culturel, l’Italie a-t-elle des archives plus anciennes que la France, par exemple ?

    • venarbol

      on 6 mars 2016 at 9 h 04 min - Répondre

      venarbol

      Les archives paroissiales ont commencé à être tenues de manière systématique à partir du concile de Trente. Pour la période antérieure, il y a les archives notariales, qui sont systématiquement reversées aux archives d’état, d’où l’importance de ne pas diminuer les efforts sur la conservation et l’accès à ces archives. Plus avant, il y a bien sûr les archives privées des grandes familles, des monastères…

Laisser un commentaire