Qui es-tu Vendramina ?

Parmi les généathèmes proposés pour le mois de janvier, Sophie Boudarel nous invite à nous intéresser aux prénoms insolites de notre généalogie. Me voilà donc partie à la recherche des prénoms de mes ancêtres.

Giovanni, Maria, Domenico et les autres

J’ai tout d’abord commencé par une statistique des prénoms des Sosas de mon père. A ce jour, je connais le prénom de 646 d’entre-eux. Sans surprise, le hit-parade est dominé par 58 Maria chez les femmes et 47 Giovanni chez les hommes (sans compter les 18 Giovanni Maria ni les 9 Giovanni Battista). Le top-ten est complété par Domenico, Antonio, Francesco, Angela, Catarina et Sebastiano.

Répartition des prénoms masculins parmi mes ancêtres paternels (cliquer pour agrandir)

Chez mes ancêtres masculins, aux côtés des grands classiques je trouve néanmoins quelques prénoms plus originaux, comme le majestueux Marc’Antonio, les royaux Gaspare et Baldassare (pas encore de Melchiore), le quelque peu ridicule Ignazio (merci Fernandel !) ou Bonaventura, dont on attend qu’il nous apporte de bons présages. Quand au moyen-âgeux Guadagnin, s’il a disparu en tant que prénom il a donné naissance à un patronyme qui existe toujours à Borso del Grappa.

Répartition des prénoms féminins parmi mes ancêtres paternels (cliquer pour agrandir)

De la même façon, peu de mes ancêtres féminines se sont vues attribuer des prénoms originaux. J’avoue un faible pour Beatrice ou Lucretia, qui m’emmènent au temps du Rinascimento, pour Dianna qui m’emporte jusque dans l’Antiquité romaine ou pour les poétiques Rosa, Stella ou Fiore.

Mais il en est un qui m’a interpellée lorsque je l’ai découvert. C’est Vendramina, le prénom du sosa n°1481 et 3161 de mon père.

Vendramina, épouse de Piero Basso

Vendramina est décédée à Borso del Grappa le 25 septembre 1654, à l’âge de 80 ans environ. Le prêtre n’a pas indiqué son patronyme, ne l’identifiant qu’en tant qu’épouse de feu Piero DE BASSO.

25 septembre 1654 : acte de sépulture de Vendramina, épouse de feu Piero de Basso

Vendramina n’a pas été baptisée à Borso et n’y a pas épousé Piero DE BASSO. La famille BASSO ou DE BASSO n’apparaît dans les registres paroissiaux qu’à partir de 1620. Je n’ai pas encore eu le temps de rechercher d’où les BASSO sont venus et où Vendramina s’est mariée, ce qui me permettrait de trouver sa famille.

Mais si je n’ai pas encore résolu le mystère de son patronyme, j’ai pu découvrir l’origine de son prénom, grâce à l’ouvrage Nomi e cognomi, Saggio di Ricerche Etimologiche e Storiche, écrit par Angelo Bongioanni en 1928, et disponible sur Internet Archive ou en version pdf ici.

Extrait de « Nomi e cognomi, Saggio di Ricerche Etimologiche e Storiche », de Bongioanni (page 48)

 

 

Bongioanni indique que les patronymes Vendrame et Vendramini sont typiques de Vénétie et dérivent du prénom Bertrando. J’en déduis donc que Vendramino ou Vendramin (au masculin) et Vendramina (au féminin) sont des équivalents vénitiens de Bertrand et Bertrande.

Ce prénom semble rare aujourd’hui en Italie, et encore très circonscrit à la Vénétie. Les patronymes qui en dérivent, Vendramin, Vendramino, Vendramini…, sont par contre plus courants mais toujours typiques de la Vénétie.
C’est en particulier le patronyme de l’une des familles patriciennes de Venise, dont est issu Andrea Vendramin, élu Doge en 1476. Pour l’anecdote, c’est dans le palais de cette famille, la Ca’ Vendramin située sur le Grand Canal, qu’est mort Richard Wagner en 1883.

Mon ancêtre Vendramina n’était certes pas issue de cette illustre famille. Mais, aussi plébéiens soient-ils, j’espère bien découvrir un jour son patronyme et ses origines.

3 comments to this article

  1. Silvana Vendrame

    on 15 janvier 2018 at 17 h 38 min - Répondre

    Que dire du Borgo Vendrame! De plus, J’ai découvert récemment que le Brésil soulignait en 2017 le 150 ième anniversaire de l’immigration italienne au Brésil et que plusieurs Vendrame, de Treviso, entre autres, s’y sont installés. Peut-être de lointains cousins de mon bisnonno Fiorino Vendrame!

    • venarbol

      on 15 janvier 2018 at 18 h 15 min - Répondre

      venarbol

      Merci pour ce commentaire qui confirme que les prénoms ou les patronymes dérivés de Vendrame sont bien typiques de la Vénétie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.