mes ancêtres

Fièvre ardente à Noël

Dans nos généalogies, la nuit du 24 décembre n’est pas toujours synonyme de liesse. C’est à cette date que mon ancêtre Zuanne Gollin s’est éteint à l’âge de 50 ans, voilà tout juste 271 ans .Le 25 décembre 1747, le prêtre de Borso Don Francesco GIACOMELLI ne put se contenter de célébrer la messe marquant la naissance de Jésus. Il dut aussi enterrer l’un de ses paroissiens,  Zuanne (= Giovanni) GOLLIN, décédé la veille à 50 ans. Il était mon ancêtre (Sosa n°224 de mon père).

25 décembre 1747 : sépulture à Borso de Zuanne Gollin, décédé la veille de « fièvre ardente »

Son acte de sépulture nous dit peu de choses sur les circonstances de son décès, sinon qu’il souffrait d’une très forte fièvre, qualifiée par le prêtre d’ardente (morì ieri per febbre ardente) et qu’il ne put se confesser car le délire l’empêchait de communiquer (non avendo potuto communicarsi per delirio). Les médecins actuels concluraient sans doute que mon ancêtre n’a pas succombé en ce 24 décembre à la fièvre, mais plutôt à une infection dont cette fièvre n’était que le symptôme. En cette période de l’année, on peut craindre qu’il n’ait été victime d’un refroidissement. En vivant jusqu’à 50 ans il avait cependant atteint un bel âge pour l’époque, car mes dépouillements montrent que la longévité moyenne dans la paroisse était comprise en 30 et 35 ans en ce milieu de XVIIIe siècle.

Zuanne GOLLIN était né en avril 1696, au foyer de Bastiano GOLLIN et Francesca ROSATO. Il était leur 6e enfant.

6 avril 1696 : naissance et baptême à Borso de Zuanne, fils de Sebatiano Gollin et de Francesca son épouse

Francesca mettra au monde 9 enfants au total, mais seuls trois d’entre eux parvinrent à l’âge adulte (malgré tout, 2 de ces 3 enfants sont mes ancêtres). La vie de Francesca ROSATO fut courte puisqu’elle décéda à 34 ans, 5 jours après avoir donné naissance à sa dernière fille donc sans doute victime d’une infection puerpérale.

Agé de 6 ans au décès de sa mère, Zuanne GOLLIN fut sans doute élevé par la seconde épouse de son père, Mattia SARTOR. Il épousa Cattarina GOLLIN à Borso le 1er octobre 1731. Il était alors déjà âgé de 35 ans alors qu’elle n’en avait que 16.

1er octobre 1731 : mariage à Borso de Zuanne q. Bastian Gollin et de Catta q. Valentin Gollin

Zuanne et Catta eurent 4 enfants, dont Sebastiano mon ancêtre. Au décès de Zuanne, en cette veille de Noël 1747, Cattarina se retrouva veuve à 32 ans, avec deux jeunes enfants de 7 et 4 ans. Mais elle ne se remariera pas.

Elle aussi mourut en décembre, 29 ans après son époux. Elle avait 61 ans, ce qui témoignait là encore d’une belle longévité pour l’époque. Mais qu’a voulu dire le prêtre en mentionnant sur son acte de sépulture qu’elle était décédée après des mois de « mal fantastique » (dopo mesi di mal fantastico) ? Avait-elle perdu l’esprit ?

En cette soirée de veillée de Noël, j’aurai pour ma part une pensée pour mon ancêtre Zuanne, victime d’une fièvre ardente au moment où ses concitoyens célébraient la naissance de Jésus.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.