vie du site

2018 est (presque) mort, vive 2019 !

Voilà venue l’heure du traditionnel bilan de fin d’année généalogique. Mon année généalogique 2018 a été somme toute assez semblable aux précédentes : dépouillements et construction de l’arbre des familles de Borso del Grappa, participation au ChallengeAZ, rédaction de quelques articles sur le blog…

Malgré tout, quelques événements sont venus lui donner un peu de piment :
  • à l’occasion d’un séjour sur les terres de Vénétie, et grâce à une bonne dose de sérendipité, j’ai pu trouver la réponse à l’une des épines de ma généalogie

  • en cette fin décembre, je viens de terminer le dépouillement systématique des registres paroissiaux de Borso del Grappa. J’ai désormais une base de donnée complète, qui couvre la période 1590-1960

  • j’ai trouvé l’édition 2018 du ChallengeAZ particulièrement réussie. J’avais choisi un thème lié à la gastronomie de la Vénétie et j’ai pris un grand plaisir à chercher ces recettes et leur histoire, parfois même à les préparer. Hormis son côté un peu festif, ce thème m’a aussi permis d’approfondir ma connaissance des traditions culinaires de la région de mes ancêtres. Mes articles ont suscité beaucoup de lectures et de commentaires, peut-être parce qu’ils ne parlaient pas de mes ancêtres !… La lecture des contributions des autres participants, m’a aussi offert de riches échanges et des lectures passionnantes. J’en ai fait un bilan début décembre, avec livret de recettes en prime !

  • et pour partir sur de nouvelles bases en 2019, j’ai changé le thème de mon site voilà deux jours en centrant le contenu sur le blog. J’en ai profité pour mettre à jour WordPress et du coup cet article est le premier que je rédige avec Gutenberg (un peu galère au début, mais on s’y fait…)


Globalement j’ai écrit peu d’articles en 2018, 15 au total si l’on exclut ceux du ChallengeAZ. Mon objectif de deux par mois et bien difficile à tenir. Mon horizon généalogique est il est vrai un peu « fermé » : presque rien en ligne, des archives situées à plusieurs centaines de kilomètres… pas de quoi faire de nouvelles découvertes tous les mois et rédiger de nouveaux articles. J’avoue être parfois jalouse de ceux qui cherchent en France et peuvent se réjouir plusieurs fois par an de la mise en ligne de nouveaux recensements ou registres notariés.

Et pour 2019 ?

Puisque mes dépouillements des registres de Borso sont terminés, j’ai désormais l’intention d’exploiter leur contenu pour étudier l’évolution de la vie des habitants de la paroisse, sur 4 siècles : statistiques au programme…

Je vais aussi reprendre mon projet de rédaction des monographies par patronyme, démarré en début d’année 2018 mais qui s’est pour l’instant soldé par un seul tome.

Il faudrait aussi que je parte en quête de mes ancêtres originaires des autres paroisses de Vénétie, mais quand on sait à quel point il est difficile d’avoir accès aux registres paroissiaux italiens je crains que ça ne soit encore partie remise pour 2019.

Mais si je me sens en mal de dépouillements, je pourrai toujours commencer à participer aux travaux d’indexation des registres italiens, géré par FamilySearch.

Mais le premier rendez-vous de l’année est donné en janvier : l’après-midi du 19 janvier 2019, je participerai à un séance de dédicace de mon guide « Retrouver ses ancêtres italiens » à la librairie LDEL, 362 ter rue de Vaugirard, Paris 15e, organisée par mon éditeur Archives & Culture.

Alors… à bientôt et bonne année à tous !

2 Comments

Répondre à Elodie Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.