N comme Nordrhein-Westfalen

Nordrhein-Westfalen est le nom allemand du Land (état fédéré) appelé en français Rhénanie-du-Nord – Westphalie. Ce Land est aujourd’hui le plus densément peuplé d’Allemagne et celui qui dispose du plus fort poids économique. Cette situation est largement imputable à la présence sur son territoire de la Ruhr, région qui constitue le premier bassin industriel d’Europe de l’Ouest.

BlockRuhrWaechst_01_07

Quartier de Schalke à Gelsenkirchen vers 1920
[Westfälisches Industriemuseum]

L’exploitation de mines de fer, dès le XVIIIe siècle, puis de charbon au XIXe siècle, associée au développement du transport ferroviaire, ont permis à la Ruhr d’entrer en fanfare dans l’époque de la révolution industrielle. Entre 1852 et 1925, la population de la région est passée de 375.000 à 3,7 millions d’habitants. Les principales métropoles de la Ruhr ont fusionné en se développant, formant aujourd’hui une conurbation de plus de 5 millions d’habitants, qui rassemble des villes comme Duisbourg, Essen, Bochum ou Dortmund.
Ce développement industriel a bien sûr nécessité une main-d’œuvre très importante, en particulier dans les mines et l’industrie sidérurgique. Dès la seconde moitié du XIXe siècle, des milliers de travailleurs convergent d’Europe vers la Ruhr. C’est en particulier le cas des Polonais, qui furent plus d’un million à s’installer dans la Ruhr. C’est aussi le cas des Italiens, en particulier après l’ouverture en 1867 de la ligne de chemin de fer du Brenner, qui relie Vérone à Innsbruck.
En 1910, la Ruhr comptait 400.000 Polonais et 100.000 Italiens. Mais beaucoup de ces derniers rentrèrent en Italie au moment de la première guerre mondiale. Entre les deux guerres, la situation économique et politique de l’Allemagne fut moins favorable à l’immigration. Les Italiens revinrent surtout après la seconde guerre mondiale, suite à la signature d’accords bilatéraux entre l’Allemagne et l’Italie en 1955. Aujourd’hui, un habitant de Rhénanie-du-Nord – Westphalie sur quatre a des origines étrangères et plus de 130.000 personnes y possèdent la nationalité italienne. L’Allemagne figure au second rang après l’Argentine au classement des pays hébergeant des personnes d’origine italienne.

Neuenrade

Eglise catholique St. Lambertus à Neuenrade
[CC Bubo bubo]

Letmathe-StuebbekenKirche2-Asio

Eglise catholique St. Josef dans le quartier de Letmathe à Iserlohn [Wikipedia]

Parmi les Italiens partis en Rhénanie-du-Nord – Westphalie entre les deux guerres mondiales figure la famille d’Antonio Guadagnin et d’Angela Vellandi. Le couple s’est marié à Borso le 27 avril 1908 mais son premier enfant est né le 29 mars 1909 à Iserlohn, dans la Ruhr. La famille semble avoir fait plusieurs aller-retour entre la Vénétie et la Rhénanie-du-Nord – Westphalie. Parmi les sept enfants du couple, les naissances s’échelonnent comme suit : 2 à Iserlohn (Ruhr) en 1909 et 1910, 1 à Borso en 1911, 1 à Stolberg en 1913, 1 à Neuenrade (Ruhr) en 1918, 2 à Borso en 1921 et 1922. En 1926, la famille s’est finalement établie en Lorraine, passant ainsi d’un bassin sidérurgique à un autre.

Francesco Guadagnin, frère d’Antonio, a semble-t-il lui aussi travaillé quelque temps en Allemagne puisque, selon le stato d’anime de la paroisse de Borso, sa seconde fille est née en 1910 à Letmathe, quartier aujourd’hui intégré à Iserlohn.

En savoir plus :
http://www.angekommen.com/italiener/Kaiserzeit.html

Utilisez les touches + et – ou la molette de votre souris pour zoomer, et le cliquer-glisser pour vous déplacer dans la carte.

Légende des pictogrammes utilisés dans les cartes :

ClipboardR Lieu d’origine étudié dans l’article du jour
ClipboardR2 Lieu de destination étudié dans l’article du jour
ClipboardB Lieu d’origine étudié dans un article précédent
ClipboardV Lieu de destination étudié dans un article précédent

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.