P comme Pagnano et Pove del Grappa

Pagnano

L’église Ss Cosma e Damiano de Pagnano, dont la façade date du XVIIe siècle. [P. Sartorelli]

Pagnano est une frazione rattachée à la commune d’Asolo. Elle est située dans la province de Treviso au sud-est de Borso, une dizaine de kilomètres séparant les deux centres-villes à vol d’oiseau. Comme à Asolo, qui était un municipium durant l’empire de Rome, l’habitat s’est développé à Pagnano dès l’antiquité. Il y est fait mention d’un château médiéval, sur les ruines duquel l’église actuelle à été bâtie. A proximité se trouvait un hospice géré par des chevaliers de Malte.

D’après le registre des stati d’anime (états des âmes) de la paroisse de Borso, c’est à Pagnano que mon aïeule Maria Dalla Posa (sosa n° 47 de mon père) est née le 5 novembre 1756. Selon ce même document, elle a épousé Agostino Ziliotto (sosa 46) le 09 février 1776. Je n’ai pas trouvé de trace de cette union dans les registres de Borso et je pense qu’elle a été célébrée à Pagnano.
Ce même registre des stati d’anime m’a appris que la sœur ainée de Maria, Teresa Dalla Posa, a épousé un frère ainé d’Agostino, Giovanni Ziliotto. Le prêtre n’a pas cru bon d’indiquer la date de ce mariage, mais il est possible qu’il ait été célébré avant celui de Maria et d’Agostino, puisque les deux époux étaient plus âgés. Dans ce cas, Marie aurait pu faire la connaissance de son futur mari en côtoyant la belle famille de sa sœur. Mais cela ne m’explique pas quand ni comment les deux familles ont commencé à se fréquenter.

Maria Rossi di Pagnan_2

Extrait du stato d’anime de Borso qui indique que Dalla Posa Maria q. Giacomo rossi e Vial Cattarina est née à Pagnano le 5 novembre 1756.

S’il semble avéré que Maria et sa sœur sont nées à Pagnano, je ne trouve aucune trace du patronyme Dalla Posa (pas plus que de Della Posa) dans l’annuaire téléphonique italien ou dans les sites répertoriant la distribution géographiques des noms de famille, et ce aussi bien en Vénétie que dans toute l’Italie. La page du stato d’anime semble indiquer que la menda (surnom) de la famille était Rossi, mais sur d’autres actes Rossi semble être utilisé comme patronyme. J’ai trouvé parmi mes ancêtres des Rossi ou De Rossi, dont certains étaient originaires de Semonzo. Les Dalla Posa detto Rossi de Pagnano pourraient-ils être des Rossi de Semonzo partis vivre à Pagnano, dans un lieu-dit appelé Posa ? Voilà en tout cas encore une piste qui devrait être approfondie…


Chiesa_Pove_20100821

L’église San Vigilio de Pove del Grappa reconstruite entre 1750 et 1850, reproduction néo-classique de la précédente édifiée au début du XVIIe siècle. [parrocchia di Pove]

Pove del Grappa, qui s’est appelé simplement Pove jusqu’en 1950, est une commune située dans la province de Vicenza à l’ouest de Borso. Le territoire des deux communes est limitrophe, 7 kilomètres séparant les deux centres à vol d’oiseau. Pove est située au débouché de la vallée du Brenta, qui mène au nord à la Valsugana. Comme celui de Borso, son relief est composé de zones de plaines et de pentes et sommets montagneux. Le climat de la zone est favorable à la culture des oliviers et l’olive est la spécialité locale.

Pove est le lieu d’origine de Maria Reato (sosa n°135 de mon père), qui épouse Domenico Gollin (sosa 134) le 29 septembre 1726. Le mariage est célébré à Borso,ce qui pourrait suggérer que Maria y vivait au moment de son mariage, la tradition voulant que l’union soit célébrée dans la paroisse de la future épouse. L’acte de mariage nous apprend également que le père de Maria est décédé au moment du mariage de sa fille et les registres de Borso montrent que la mère de Maria, Bona Longo, elle-même née à Pove, s’est remariée en février 1712 avec un habitant de Borso. Il est donc vraisemblable qu’elle soit venue y vivre avec sa fille, qui devait alors être encore très jeune.

La famille Reato est-elle originaire de Pove ? La répartition des patronymes montre que, si Reato est globalement bien représenté dans toute la Vénétie, c’est dans la province de Padova, et en particulier à Villa del Conte qu’il est le plus fréquent. Cette commune comporte même une frazione appelée Reato, qui pourrait donc être de berceau de la famille. Dans l’ouvrage Manoscritti della Biblioteca civica di Padova riguardanti la storia nobiliare italiana, le patronyme Reato est cité à trois reprises parmi les familles nobles de la région de Padova, ce qui pourrait expliquer qu’une localité porte ce nom. Mais Maria Reato appartenait-elle à cette famille ?

Reato x Gollin 1726

29 septembre 1726 : mariage à Borso de « Domenico Gollin di questa Parrochia e Maria q Mattio Reato della Parrochia di Pove« 

Utilisez les touches + et – ou la molette de votre souris pour zoomer, et le cliquer-glisser pour vous déplacer dans la carte.

Légende des pictogrammes utilisés dans les cartes :

ClipboardR Lieu d’origine étudié dans l’article du jour
ClipboardR2 Lieu de destination étudié dans l’article du jour
ClipboardB Lieu d’origine étudié dans un article précédent
ClipboardV Lieu de destination étudié dans un article précédent

Laisser un commentaire