• ancêtres italiens,  outils

    Les cadastres italiens du XIXe siècle

    Par le traité de Campoformio (18 avril 1797), qui scelle la fin de la Sérénissime République de Venise, 1100 ans après l’élection du premier Doge, tous les territoires de la Sérénissime, du lac de Garde au Montenegro, sont offerts à l’Autriche par Bonaparte. Le gouvernement autrichien entreprend alors une réforme des institutions et décrète la réalisation d’un cadastre moderne, à l’image du cadastre thérésien réalisé au XVIIIe siècle dans les États gouvernés par les Habsbourg. Cette initiative a constitué un élément précurseur dans l’Italie du XIXe siècle.

  • outils

    Powtoon et généalogie

    Après avoir participé au #Généachat du 5 février 2019, consacré aux outils d’infographie, j’ai eu envie de tenter une chose que j’avais en tête depuis un certain temps, à savoir tester l’utilisation de l’outil Powtoon. Cet article présente donc mon premier essai…

  • humeur,  outils

    RGPD : progrès ou cauchemar ?

    Plantons le décor : lundi 15 mai, 9h30, je suis au boulot, invitée à une présentation du RGPD, faite par notre DPD. Et voilà que je découvre du même coup que dans l’organigramme de mon labo il y a un DPD (Délégué à la Protection des données) et qu’il est garant de l’application d’une chose qui m’avait totalement échappée jusque là, de son petit nom RGPD ou Règlement Général pour la Protection des Données, qui entre en vigueur le 25 mai 2018. « Quel est le rapport avec ce blog ? » me direz-vous. Et bien, plus qu’on pourrait le penser de prime abord. S’ils souhaitent être en règle vis-à-vis de ce…

  • mes ancêtres,  outils

    Premier essai de livre de famille

    Dans un précédent article, j’avais parlé de mon intention de donner un rendu textuel à mes recherches sur les familles de Borso del Grappa, en utilisant les outils de type « livre de famille » proposés par certains éditeurs de logiciels de généalogie. Je suis depuis passée à l’essai grandeur nature, en choisissant l’un de ces outils et l’une des familles présentes à Borso depuis le début des registres paroissiaux.

  • outils

    Créer un livre de famille(s) ?

    Depuis que j’ai entrepris de construire la généalogie de toute la paroisse de mes grands-parents je cherche la meilleure solution pour partager ce travail. J’ai bien sûr publié cette généalogie sur un site web, mais j’ai conscience que cette forme n’est ni pérenne ni accessible à tous. Je songe donc depuis un certain temps à transcrire le tout sur un support papier.

  • ancêtres italiens,  Lieux d'émigration,  outils

    Ancêtres italiens : rechercher ses « cousins américains »

    La vague iconoclaste lancée suite aux événements de l’été 2017 à Charlottesville (Virginie) a fait trembler la statue new-yorkaise de Christophe Colomb. Annonçant qu’un comité d’experts et d’élus allait examiner les « objets porteurs de haine » à supprimer, le maire de la ville n’avait en effet pas exclu que Christophe Colomb en fasse partie. Une vague de protestation et de boycott des italo-américains de la grande pomme l’a finalement fait reculer. Mais le Génois « découvreur » du Nouveau Monde, dont les immigrants italiens ont fait l’emblème de leur fierté, est accusé depuis plusieurs années par d’autres d’être à l’origine de l’esclavage et du génocide des populations natives d’Amérique. Malgré tout, une proclamation annuelle signée…

  • ancêtres italiens,  outils

    La généalogie italienne au travers des bibliothèques numériques

    Pour partir à la recherche de traces laissées par leurs ancêtres, les généalogistes français se sont habitués à consulter Gallica, vaste bibliothèque numérique de la Bibliothèque Nationale de France. Mais qu’en est-il pour l’Italie ? Même si l’organisation y est moins centralisée qu’en France, l’Italie a elle aussi pris le virage de la numérisation des collections, dans un but de préservation et de mise à disposition. Cet article en présente quelques exemples.

  • humeur,  outils

    La fin des microfilms de FamilySearch, une bonne nouvelle ?

    L’information était connue des initiés depuis un certain temps. Sur la version française du blog de FamilySearch, la nouvelle est tombée le 28 juin dernier : FamilySearch a réalisé d’importants progrès dans la numérisation de ses vastes collections de microfilms, rendant l’accès aux archives de plus en plus facile. Ces progrès, associés aux changements dans l’industrie du microfilm, font qu’il est maintenant possible et même nécessaire de mettre fin aux services de distribution de microfilms. Si l’on ne peut que se réjouir des progrès techniques dans le domaine de la numérisation, cette décision sera-t-elle réellement un progrès pour les généalogistes ?