More from: Vénétie

Séismes dans l’Asolano

2-g40-e2-1550-32698632

Conséquences d’un séisme
(Sebastian Münster, sculpture sur bois, 1550)

La tectonique du massif alpin est particulièrement active, du fait de la complexité des failles et de leurs mouvements. Les contreforts des Alpes, qu’il s’agisse des Préalpes françaises ou des Dolomites italiennes, n’échappent donc pas au risque sismique.

L’un des plus violents séismes de l’histoire de la Pedemontana du Monte Grappa a frappé la zone le 25 février 1695 “al levar del sole”, soit au petit matin (heure estimée : 6h30). En ce jour de vendredi était fêtée sainte Constance, qui a donné son nom à l’événement puisqu’il est devenu dans la mémoire collective « il terremoto di santa Costanza » (le tremblement de terre de la sainte Constance). La secousse a été ressentie jusqu’en Emilie-Romagne et en Lombardie, mais la zone la plus impactée était comprise entre le pied du massif du Grappa et les collines de l’Asolano.

Lire la suite…


La barque de saint Pierre

Grâce à mon cousin Sebastiano, je viens de découvrir une tradition de Vénétie, du Trentin et de Lombardie : « la barca di san Pietro », ou la barque de saint Pierre.

.
La barca de san Piero

Cette tradition est liée à la date du 29 juin, jour où l’Église catholique fête saint Pierre. Dans la soirée du 28 juin, un blanc d’œuf est versé dans un récipient de verre rempli d’eau. Le récipient est laissé dans un endroit frais et humide durant la nuit du 28 au 29, par exemple dans le jardin, et au matin du 29 juin, l’albumine a coagulé en filaments qui évoquent les mats et les voilures d’un bateau : c’est la barque de saint Pierre.

Différentes légendes sont liées à cette barque. Lire la suite…


Z comme… Zeta

« Ces barcarolles, chantées avec l’accent propre au dialecte vénitien, dans lequel abondent les z et qui effémine la langue de Dante, avoient un charme tout particulier dans la bouche de nos aimables Vénitiennes » *

Hebergeur d'Images Gratuit

Zeta, c’est le nom de la lettre Z, vingt-et-unième et dernière lettre de l’alphabet italien. Cette lettre possède un statut important dans la langue vénitienne, dû à une prononciation plus douce que celle de l’italien qui a conduit à écrire avec l’initiale Z des termes qui commencent par un G en italien.

Par conséquent, si les noms, prénoms ou toponymes commençant par la lettre Z sont assez rares dans les arbres généalogiques des familles françaises (hormis peut-être en Alsace), ce n’est pas le cas en Italie, et encore moins en Vénétie.
Je vais donc terminer ce challenge avec un panorama des noms et des prénoms en Z que j’ai placés dans mon arbre.Lire la suite…


Y comme Y’a (pas) à tortiller

Car pour se tortiller elles se tortillent, les routes qui montent au Monte Grappa !

Depuis le versant sud du massif, deux voies sont possibles :

L’une des 28 épingles à cheveux (photographie Gianluca Rossato)

  • la « strada Cadorna », construite sur les ordres du général Cadorna lors de la première guerre mondiale, part de Romano d’Ezzelino et rejoint le sommet après 27 kilomètres
  • la montée « Giardino » démarre à Semonzo : 28 virages en 20 km, près de 1500 m de dénivelé et une pente à 10% dans la majeure partie de la montée

Lire la suite…


V comme vingt-cinq avril

Une nouvelle fois, le sujet illustrant la lettre du jour m’a été imposé par la date : le 25 avril.

Chaque année, le 25 avril donne lieu à des commémorations dans toute l’Italie en souvenir du 25 avril 1945, jour de l’arrestation de Benito Mussolini, événement qui marquera la fin du fascisme.

Mais en Vénétie, et en particulier à Venise, le 25 avril est fêté depuis bien plus longtemps. C’est en effet le jour de la saint Marc, le saint patron de la ville, décédé un 25 avril. Les reliques de saint Marc ont été rapportées d’Alexandrie à Venise en 828 par deux marchands, Rustico da Torcello et Buono da Malamocco. La légende raconte qu’ils avaient caché leur précieux butin sous une cargaison de viande de porc, sachant que les douaniers musulmans répugneraient à inspecter le chargement. Ces reliques furent accueillies avec enthousiasme à Venise, car en commerçants avisés les Vénitiens savaient qu’elles feraient venir des pèlerins, et parce que l’histoire raconte que de son vivant saint Marc avait évangélisé la Vénétie.Lire la suite…


R comme Rodomontade

Rodomontade : Propos fanfarons, attitude prétentieuse et ridicule ; comportement d’un rodomont. Synon. : fanfaronnade (source CNRTL)

En ce 20ème jour du mois d’avril, un sujet s’est imposé à moi et j’admets que la lettre R n’y est pas pour grand chose. Ce billet raconte un événement qui a marqué l’histoire de Venise et s’est déroulé le 20 avril 1797, jour où les soldats de la Sérénissime ne se sont pas laissé impressionner par les rodomontades d’un commandant français.

Le texte ci-dessous est une adaptation de la version italienne publiée ici :http://www.icsm.it/articoli/ri/liberateur.htmlLire la suite…


P comme Polenta… et Pellagre

Le terme polenta vient du latin puls, pultis, qui signifie bouillie, purée. La puls était au menu des Romains bien avant l’introduction du maïs en Europe. Elle était préparée à base de sarrasin, d’épeautre, de millet… et connue dans tout le monde méditerranéen.

La culture du maïs a débuté en Andalousie, 30 ans environ après la découverte de l’Amérique, dans le but de nourrir le bétail. Cette graminée s’est ensuite disséminée dans toute l’Europe au cours du XVIIe siècle, au sein d’un arc parcourant l’Espagne, la France, l’Italie, les pays du Danube, l’Ukraine et jusqu’au Caucase. Plus au nord le climat était trop froid, plus au sud il était trop sec.Lire la suite…


N comme Napoléon

Hebergeur d'Images Gratuit

En commençant à m’intéresser à la généalogie de ma branche italienne, je me suis bien sûr plongée dans l’histoire de l’Italie, pour tenter de comprendre dans quel contexte mes aïeux avaient vécu. J’ai alors découvert que Napoléon Bonaparte, qui ne m’avait jamais inspiré ni sympathie ni admiration au temps des cours d’histoire de mon enfance, avait eu un impact désastreux pour la Vénétie. Je ne vais pas tenter d’expliquer l’origine profonde de mon rejet de Napoléon en m’essayant à la psychogénéalogie, mais j’ai en tout cas dès lors trouvé une motivation tout à fait rationnelle à mon antipathie pour le personnage !

Le 15 août 1769, dans la ville Corse d’Ajaccio, naissait Napoléon Bonaparte, petit noble d’origine florentine qui allait devenir l’un des fossoyeurs de la République de Venise. Lire la suite…