Retour vers le passé : 17 mai 1865

Partie en quête d’inspiration pour ce blog, je découvre le nouveau défi lancé par Randy Seaver, auteur du blog Genea-Musings, dans sa rubrique « Saturday Night Genealogy Fun ». Ce défi s’intitule « Where Were Your Ancestors 150 Years Ago? » , soit : « Où étaient vos ancêtres voilà 150 ans ? ». Vous l’avez deviné : j’ai décidé de le relever.

640px-Italia_1861-it.svg

L’Italie en 1865
(Par Pramzan (Own work) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons)

Posons d’abord le décor : en ce 17 mai 1865, la Vénétie n’est pas encore incluse dans le tout jeune état italien. La région appartient toujours au Royaume Lombardo-Vénitien, territoire dominé par l’Autriche mais amputé de presque toute la Lombardie depuis 1859, suite à la seconde guerre d’indépendance italienne.
Il faudra attendre encore un an avant que la Vénétie intègre l’Italie, le 24 août 1866, à l’issue de la troisième guerre d’indépendance et d’un référendum qualifié de plébiscite par les uns et de truffa (escroquerie) par les autres. (Ça doit rappeler quelque chose aux Savoyards…)

Je serais d’ailleurs fort curieuse de savoir comment mes ancêtres se sont prononcés lors de ce scrutin de 1866.

Mais revenons au 17 mai 1865. Lire la suite…


Séismes dans l’Asolano

2-g40-e2-1550-32698632

Conséquences d’un séisme
(Sebastian Münster, sculpture sur bois, 1550)

La tectonique du massif alpin est particulièrement active, du fait de la complexité des failles et de leurs mouvements. Les contreforts des Alpes, qu’il s’agisse des Préalpes françaises ou des Prédolomites italiennes, n’échappent donc pas au risque sismique.

L’un des plus violents séismes de l’histoire de la Pedemontana du Monte Grappa a frappé la zone le 25 février 1695 “al levar del sole”, soit au petit matin (heure estimée : 6h30). En ce jour de vendredi était fêtée sainte Constance, qui a donné son nom à l’événement puisqu’il est devenu dans la mémoire collective « il terremoto di santa Costanza » (le tremblement de terre de la sainte Constance). La secousse a été ressentie jusqu’en Emilie-Romagne et en Lombardie, mais la zone la plus impactée était comprise entre le pied du massif du Grappa et les collines de l’Asolano.

Lire la suite…