Mort violente chez mes ancêtres

Les prêtres de Borso indiquaient parfois dans les registres la cause du décès de leurs paroissiens. Les motifs qui reviennent le plus souvent sont associés à des pathologies des voies respiratoires (febbre cattarala, pneumonite, idropisia, infiammazione di petto, polmonite…) ou cardiaques (paralisi cardiaca, asma cardiaco…). Ils sont bien sûr à considérer avec prudence car il est difficile de connaître le degré de fiabilité de ces diagnostics, qui indiquaient sans doute en outre plus la cause finale du décès que la maladie sous-jacente.

Certains de mes ancêtres se distinguent toutefois par une mort sortant de cet ordinaire. Cet article présente deux cas de décès violent causé par un tiers, en écho au généathème de février consacré à « la généalogie côté insolite ». Lire la suite…