More from: généalogie

Buon Natale!

come-illuminare-lalbero-di-natale_1345b66113f816493cc34df1de1b9caaEn italien, Noël se dit Natale. Comme en France, ce mot désigne tout autant la fête chrétienne célébrée le 25 décembre qu’un prénom, dont dérivent diverses variantes comme Natalino, Natalio, Natalina, Natalia…

Dans les registres de Borso, les Natale ne sont pas légion, bien loin en nombre derrière les Antonio, Domenico, Angelo et toutes les variantes de Giovanni. J’en ai toutefois répertorié quelques-uns, au prénom orthographié Natale, Nadale ou Nadal, selon les prêtres et les époques. L’un d’eux figure en très bonne place dans ma généalogie. Readmore..


Quatrième bloganniversaire !

C’est le 24 novembre 2011, soit voilà quatre ans jour pour jour, que j’ai publié le premier article de mon blog.

nuage_4 Il était intitulé « Pourquoi ce site ? » et, comme son titre l’indiquait, il visait à présenter mes intentions lors de la création de mon site de généalogie.

J’avais en fait mis en ligne le site depuis plusieurs mois, mais au départ je n’utilisais pas la fonction « blog », me concentrant sur la publication de ma chronique familiale, de mon arbre et d’un annuaire de liens dans des pages plus statiques. Mais j’ai un jour fini par souhaiter un peu plus d’interactions avec mes lecteurs, tout en essayant de mieux utiliser les possibilités que m’offrait WordPress.

Depuis le 24 novembre 2011, j’ai publié 132 articles qui ont suscité 334 commentaires Readmore..


La Grande Guerra – Initiatives italiennes

logo-pagina-logo-e1401186483854

Logo accordé aux initiatives liées au centenaire, dont la valeur culturelle est reconnue par l’état italien

Comme en France, la commémoration du centenaire de la première guerre mondiale a inspiré à l’Italie un grand nombre d’initiatives. Outre les supports traditionnels, comme les expositions ou les conférences, l’internet a largement été mis à profit pour partager documents et témoignages.
Voici une liste de certains des sites qui nous permettent aujourd’hui de découvrir le quotidien des soldats italiens de la « Grande Guerra ». Readmore..


Salon « Généalogie, patrimoine et histoire » à Lunéville

affiche-ga-na-alogieLes 17 et 18 octobre prochains de 10h à 18h, le Cercle Généalogique du Lunévillois, affilié au CG de Meurthe-et-Moselle, organise un Salon de généalogie et d’histoire.
Cette manifestation, présentée comme « La plus grande manifestation généalogique de l’Est de la France », se tiendra au Centre Culturel Erckmann de Lunéville.

L’association « Ancêtres italiens » y sera présente et son président, Marc Margarit, m’a très aimablement proposé de partager son stand.
Je viendrai donc à la rencontre des très nombreux Lorrains qui possèdent des racines italiennes, avec mon guide « Retrouver ses ancêtres italiens ».


Le généalogiste et les yeux de la foi…

Au fil des années, tous les généalogistes s’habituent à lire des pages de registres dont certaines peuvent être bien mal écrites. Beaucoup de prêtres ne tenaient les registres que pour leur usage, puisque eux seuls étaient chargés de consulter ces registres pour fournir un certificat ou trouver une éventuelle trace de consanguinité au moment d’une publication de mariage. Ils ne se doutaient pas que tant de passionnés chercheraient des siècles plus tard à comprendre ce qu’ils avaient écrit. Mais au rang des outils du généalogiste, les yeux de la foi peuvent se révéler bien utiles. Readmore..


Généalogie et graphes – II

Voilà le second article de la série, qui présente plus en détail la méthode de travail que j’ai utilisée et le résultat obtenu.

Toutes les données que je souhaitais représenter étaient au préalable enregistrées sur mon PC, dans une généalogie réalisée avec généatique. Pour obtenir les tables des nœuds individus et unions, j’ai donc fait un export depuis généatique des données correspondant à toute l’ascendance de mon père, afin d’obtenir les informations relatives à tous les sosas. J’ai ensuite ouvert cet export dans un tableur pour le « bricoler » = ne garder que les colonnes et les informations nécessaires à Gephi. Readmore..


Généalogie et graphes – I

Pour préparer le « challenge de A à Z » qui se déroulera en juin prochain, j’ai entrepris de pointer l’état d’avancement de la généalogie de mon père, du point de vue de la recherche de ses sosas. En réfléchissant à la manière de synthétiser les informations dont je disposais, j’ai repensé à une idée que j’avais en tête depuis déjà un certain temps, sans l’avoir concrétisée : essayer de visualiser cette généalogique au travers d’un outil de représentation de graphe.

Pour reprendre la définition de la théorie des graphes donnée dans Wikipédia : « Un graphe est un ensemble de points, dont certaines paires sont directement reliées par un (ou plusieurs) lien(s). Les algorithmes élaborés pour résoudre des problèmes concernant les objets de cette théorie ont de nombreuses applications dans tous les domaines liés à la notion de réseau. »

Or un arbre généalogique est bien un réseau de liens (familiaux) établis entre des points (les personnes d’une famille).

En creusant un peu la question voilà un an ou deux, j’avais été inspirée par des essais de cartographie généalogique publiés dans ces pages : http://physicsbjj.perso.sfr.fr/, et en particulier par les représentations réalisées avec le logiciel Gephi [1].

Concrètement, pour élaborer un graphe il faut fournir à Gephi deux tables : Readmore..


D’où venaient-ils ?

Même si les familles qui composent mon arbre généalogique sont pour la plupart installées à Borso depuis au moins le XVIIe siècle, le dépouillement des registres paroissiaux m’a permis de découvrir que certains sont originaires d’une commune voisine, voire d’une autre région d’Italie. La carte présentée ci-dessous montre leur lieu d’origine, le code couleur des marqueurs distinguant la branche concernée, du point de vue de mes arrières grands-parents :
turquoise : branche Vedovotto
fuchsia : branche Andreatta
jaune : branche Guadagnin

Un clic sur l’une des punaise permet d’ouvrir une fenêtre indiquant le nom de la commune, l’ancêtre concerné et son année de naissance dans cette commune. La fonction de zoom est activée, n’hésitez pas à l’utiliser pour voir les marqueurs hors cadre ou ceux qui se superposent (identifiés par un chiffre indiquant leur nombre). Vous pouvez également déplacer la carte à l’aide d’un « cliquer-glisser ».


Suivez ce lien pour visualiser cette carte en plus grand