More from: Italie

« Researching your family tree », semaine 5 : « What was life like? »*

keep-calm-and-research-family-historyLa cinquième semaine du MOOC « Researching your family tree » est consacrée à la contextualisation des noms, dates et lieux collectés durant une recherche généalogique, ou plus simplement au passage de la généalogie à l’histoire familiale.
Tout l’enjeu de ce travail consiste à trouver des sources fiables de documents qui nous permettront de connaître le contexte social, économique ou politique vécu par nos ancêtres, pour répondre à la question « * Comment était la vie » à telle époque ou dans telle zone du globe. Readmore..


Optimiser sa recherche en ligne d’actes italiens

search_engineComme j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire sur ce blog, pour l’Italie les actes d’état civil (et paroissiaux) consultables en ligne sont essentiellement publiés dans trois grands portails internet : Antenati, FamilySearch et Ancestry.
Cet article ne vise pas à détailler le contenu proposé, mais plutôt à partager quelques pratiques d’utilisation de ces services.

Ma première remarque s’applique aux trois portails : ne surtout pas se limiter à la recherche par nom de personne et ne surtout pas conclure qu’il n’y a rien d’intéressant si la recherche par nom s’avère infructueuse. Readmore..


« Researching your family tree », semaine 2 : « a aha moment »

search-engine-463398_640Le programme de la deuxième semaine du MOOC « Researching your family tree » est consacré à la recherche des informations, et à la meilleure manière de vivre un « aha moment » (en « bon » français : un instant hourra, youpi, yeah !…), bref ce moment magique où l’on sait que l’on vient de faire tomber un « brick wall » (= résoudre une énigme).

Tout semble se résumer à cette phrase qui peut paraître simpliste : pour trouver il faut savoir chercher.

  D’après les formateurs, bien chercher rime avec :

Readmore..


« Inspirés par les Archives » – 14/19 mars 2016

logo-webComme ceux d’autres nations, les archivistes italiens s’inquiètent de la situation des archives, dans leur pays. Pour sensibiliser le public à l’importance collective des archives, l’ANAI (Associazione Nazionale Archivistica Italiana) a décidé de lancer, du 14 au 19 mars 2016, une initiative dénommée « Ispirati dagli archivi », soit en français « Inspirés par les Archives ».

La version française du site de cette initiative annonce ses objectifs :

Une semaine d’initiatives pour que ceux qui tiennent au sort du patrimoine des archives italiennes puissent manifester leur sentiment.

Readmore..


Des jours amers

copertina_giorni amariJe viens de recevoir d’Italie un livre particulièrement précieux pour comprendre l’histoire récente de ma famille italienne. « I giorni amari di Borso del Grappa » (les jours amers de Borso del Grappa), co-écrit par Antonio F. Celotto et Zilio Ziliotto, retrace l’histoire de Borso durant la seconde guerre mondiale. Il s’intéresse tout particulièrement à la période qui a suivi le 8 septembre 1943, date à laquelle l’Italie a signé l’armistice avec les anglo-américains. Ce qui aurait pu être la fin d’un cauchemar en a au contraire initié un autre, encore plus horrible, marqué par l’occupation allemande et l’intégration de Borso dans la République Sociale Italienne de Mussolini.
Il s’agit de la seconde édition du livre, enrichie par un nombre énorme de témoignages recueillis auprès de ceux qui ont vécu les arrestations, les maison incendiées, les combats entre fascistes et résistants. Certains sont encore en vie et ont pu raconter leurs souvenirs, retranscrits tels quels et parfois en dialecte, dans un souci de fidélité au témoignage. D’autres sont décédés mais leurs enfants ou petits-enfants ont pu transmettre ce qu’ils leur en avaient dit. Readmore..


Petit bilan de 2015

Entre Noël et les vœux de Nouvel an vient le temps des bilans. Certains de mes collègues généablogueurs ont ouvert le bal, j’entre à mon tour dans la danse !cc12

Lorsque j’ai fêté le 4e anniversaire de mon blog voilà un mois, j’ai centré l’analyse sur les articles publiés dans la partie « blog » et non pas sur tout mon site.
En cette fin d’année, je me suis donc penchée sur un panorama plus global de la fréquentation de « Mes racines en Vénétie » durant l’année 2015, grâce aux données fournies par Google Analytics : Readmore..


Buon Natale!

come-illuminare-lalbero-di-natale_1345b66113f816493cc34df1de1b9caaEn italien, Noël se dit Natale. Comme en France, ce mot désigne tout autant la fête chrétienne célébrée le 25 décembre qu’un prénom, dont dérivent diverses variantes comme Natalino, Natalio, Natalina, Natalia…

Dans les registres de Borso, les Natale ne sont pas légion, bien loin en nombre derrière les Antonio, Domenico, Angelo et toutes les variantes de Giovanni. J’en ai toutefois répertorié quelques-uns, au prénom orthographié Natale, Nadale ou Nadal, selon les prêtres et les époques. L’un d’eux figure en très bonne place dans ma généalogie. Readmore..


Les soldats italiens en France durant la Grande Guerre

J’ai récemment acheté le livre Les troupes italiennes en France pendant la première guerre mondiale, de Julien Sapori (éditions Anovi). Très intéressant, ce livre replace le contexte historique de l’Italie dans le paysage européen du début du XXe siècle et détaille les différentes phases de l’engagement italien sur le sol français durant la grande guerre. Mon article tire largement son contenu de cet ouvrage.

les-troupes-italiennes-en-france-pendant-la-premiere-guerre-mondiale

En 1914 le royaume d’Italie est liée à l’Allemagne et à l’Autriche-Hongrie au sein de la Triple Alliance, et ce depuis 1882. Mais cette alliance est purement défensive et Rome refuse de s’en servir de prétexte pour attaquer des pays qui ne menacent pas ses frontières. Le 3 août 1914, l’état italien se met donc en retrait du conflit en déclarant sa neutralité. Readmore..