Bilan du ChallengeAZ 2018 : “A table !”

Après quelques hésitations, comme chaque fois, j’ai décidé en juin dernier de participer avec mon blog à l’édition 2018 du ChallengeAZ. J’avais choisi un thème lié à l’alimentation, en découvrant l’initiative “2018 : Anno del cibo italiano”, lancée conjointement par les ministères italiens de l’alimentation et de la culture. J’en avais parlé plus en détail un peu avant novembre. Dans cet article, je vais faire un petit bilan de mon challenge, en tant qu’auteur mais aussi en tant que lecteur.

Plusieurs challenges en un !

Le ChallengeAZ est une poupée russe : il y a plusieurs challenges dans le challenge.

Le premier consiste bien sûr à trouver un sujet d’article pour chacune des 26 lettres de l’alphabet français, à écrire les textes et à les publier à temps chacun des 26 jours (hors dimanche) du mois choisi, qui était novembre cette année après plusieurs sessions en juin les années précédentes.
Certains préparent et programment tout à l’avance, d’autres travaillent dans l’urgence, d’autres enfin (dont j’ai fait partie) sont entre ces deux options : le début dans le calme et la programmation, la fin à l’arrache… Plus on y pense tôt, plus on croit avoir le temps, et plus on finit à la bourre !

Le deuxième challenge consiste à attirer des lecteurs et à les conserver tout au long du mois. Tous les généalogistes le savent : il est parfois compliqué d’intéresser les autres à ses propres recherches, à commencer par sa propre famille ! Dans ce domaine, le choix d’un thème pour le ChallengeAZ est à double tranchant : s’il n’attire pas, on écrira 26 articles qui tomberont dans l’oubli aussi vite qu’ils auront été publiés. Mais le généablogueur écrit aussi pour se faire plaisir, pour mettre au clair l’état de ses recherches. Il tirera donc toujours un bénéfice de sa participation, même sans lecteurs.

Le troisième challenge, et non des moindres, consiste à lire les contributions des autres. Avec près de 90 participants publiant chacun 26 articles, la tâche est immense. Et si on veut commenter sur les blogs, sur Facebook, sur Twitter, aimer, liker, retwitter… et répondre aux commentaires des autres, c’est presque un travail à plein temps. Heureusement, pour cette étape on a plus d’un mois : 26 jours pour publier, au moins une année (voire plus) pour lire !

A ce jour, je n’ai bien sûr pas réussi à lire les contributions de tous les participants, mais j’ai commencé et j’ai bien l’intention de continuer. J’ai salivé en lisant l’histoire des cuisiniers et les recettes de MarieB, admiré les femmes de l’ombre de Nouvelles Branches, été émue par les lettres à ses ancêtres écrites par Marques ordinaires, admiré les infographies interactives dédiées aux AAGP de Les Chroniques du temps, retrouvé des souvenirs de Lyon en suivant les pérégrinations de Briqueloup, souri aux titres de Stefieh, admiré la maîtrise du lien tiré par les cheveux de Feuilles d’ardoise, découvert les plumes de la grande guerre avec Paudavant, suivi le parcours militaire de l’aïeul de Murmures d’ancêtres, savoyard et chasseur alpin comme mon grand-père maternel, souri en écoutant les chansons retrouvées par Ciel ! Mes aïeux… Mais il me reste encore tant à lire, découvrir, commenter… Que ceux que je n’ai pas cité ici ne m’en veuillent pas, j’ai bien l’intention d’aller picorer chez eux dans les mois à venir !

De mon côté

J’ai choisi cette année le thème de la cuisine traditionnelle de Vénétie, en concentrant mes recherches sur l’histoire des différents ingrédients et plats typiques de cette région. J’ai fait appel pour cela à certains souvenirs personnels mais j’ai également fait des découvertes en élargissant mon panorama à toute la région et je m’émerveille encore devant l’étendue de son patrimoine gastronomique.

Voilà la liste de mes articles pour cette édition du ChallengeAZ :

D’après les statistiques de consultation consultées ce jour, l’intérêt est resté assez constant durant tout le mois de novembre. Des articles publiés la dernière semaine, qui ont statistiquement moins de chances d’avoir été lus puisque plus récents, ont reçu autant de visites que certains des semaines précédentes. Mis à part le premier sujet, qui a bénéficié de l’effet “lancement”, le plus lu est le H, témoignant de la popularité du spritz !

J’avais choisi de terminer quasiment chaque article avec une recette, et certains de mes lecteurs m’ont suggéré de les rassembler dans un support unique. J’ai donc créé un diaporama en forme de petit livret.

Il est consultable et téléchargeable en format pdf :

Cliquer sur l’image pour ouvrir la version pdf

 

ou feuilletable en ligne ci-dessous (pour ouvrir en plein écran, cliquer sur le petit carré à gauche de l’engrenage dans la barre de menu) :

Et maintenant, comme dirait l’un des personnages d’une série TV dont le titre était aussi celui d’une chanson interprétée par Jacques Dutronc : “A table !”


5 comments to this article

  1. jmg013

    on 5 dicembre 2018 at 19:08 - Rispondi

    Merci pour ce beau travail !

  2. evelyneachon

    on 5 dicembre 2018 at 19:27 - Rispondi

    Merci Nathalie pour ce challenge succulent, savoureux… ! J’adore la cuisine italienne et son patrimoine culinaire est si vaste que je pourrais faire une recette chaque jour de l’année.
    Merci également pour le clin d’œil à Ciel ! Mes aïeux 😉

  3. Briqueloup

    on 5 dicembre 2018 at 19:55 - Rispondi

    Je me suis régalée à la lecture de ce super challenge. Cette présentation finale qui rassemble toutes les recettes est vraiment sympa.
    De plus je te remercie pour tes commentaires et la mention ici, je partage ton avis sur ce bilan du #ChallengeAZ 2018.

  4. Annick H.

    on 5 dicembre 2018 at 23:31 - Rispondi

    Merci de partager vos recettes. J’ai salivé sur plusieurs d’entre elles en me souvenant de nos 4 années passées à Naples.

  5. auxpaysagesdantan

    on 6 dicembre 2018 at 00:06 - Rispondi

    Merci pour ce superbe challenge AZ ! J’ai retrouvé avec délice certaines recettes que je connais (comme celle du tiramisù), en ai découvert (beaucoup) d’autres et je suis passé assez rapidement sur certaines (les gastéropodes et les fruits de mer n’ont jamais été mon fort).
    Merci d’avoir cité certains auteurs de ce challenge, c’est un joli coup d’oeil ! Malheureusement, on ne peut tous les citer car ils sont trop nombreux…
    Et enfin, merci pour le PDF !

Rispondi

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.