• attrezzi

    “Researching your family tree”, semaine 6 : “Recording and organising”

    Voilà donc venue la sixième et dernière session du MOOC “Researching your family tree” organisé par l’Université de Strathclyde sur la plate forme Future Learn. Alors que les semaines précédentes ont porté sur les méthodes et les outils permettant de mener à bien une recherche généalogique, ce dernier cours était consacré à la manière de conserver et de partager ses trouvailles. A ce stade, rien de révolutionnaire, même si je sais que je ne respecte pas toujours avec rigueur ces recommandations :

  • attrezzi

    “Researching your family tree”, semaine 5 : “What was life like?”*

    La cinquième semaine du MOOC “Researching your family tree” est consacrée à la contextualisation des noms, dates et lieux collectés durant une recherche généalogique, ou plus simplement au passage de la généalogie à l’histoire familiale. Tout l’enjeu de ce travail consiste à trouver des sources fiables de documents qui nous permettront de connaître le contexte social, économique ou politique vécu par nos ancêtres, pour répondre à la question “* Comment était la vie” à telle époque ou dans telle zone du globe.

  • attrezzi

    Optimiser sa recherche en ligne d’actes italiens

    Comme j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire sur ce blog, pour l’Italie les actes d’état civil (et paroissiaux) consultables en ligne sont essentiellement publiés dans trois grands portails internet : Antenati, FamilySearch et Ancestry. Cet article ne vise pas à détailler le contenu proposé, mais plutôt à partager quelques pratiques d’utilisation de ces services. n. b. : cet article a été actualisé fin 2017, suite à l’arrêt par FamilySearch du service de réservation des microfilms.

  • attrezzi

    “Researching your family tree”, semaine 4 : “do not follow the rabbit down the wrong rabbit hole”*

    Pour sa quatrième semaine, le MOOC “Researching your family tree”, proposé par l’Université de Strathclyde, aborde deux thèmes : la notion de preuve et les critères d’évaluation d’une source les tests ADN, version moderne de la preuve En généalogie, il faut considérer par principe qu’aucune information ne constitue une vérité absolue, hormis (jusqu’à preuve du contraire) les analyses de l’ADN. Il ne faut jamais prendre une information pour argent comptant, sans chercher à la vérifier, au risque de *“suivre le lapin dans le mauvais terrier”.