Rechercher ses ancêtres italiens (3) – Au-delà des registres en ligne

Les registres italiens consultables en ligne étant encore assez rares, les sites cités dans le second article de cette série ne suffisent pas à retracer une généalogie italienne complète. L’étape suivante consiste donc à se tourner vers d’autres sources d’informations.

Sur internet

  • Explorer les sites internet des archives régionales ou provinciales, dont certains donnent accès à des bases de données, comme les listes de leva militare (jeunes hommes recensés pour le service militaire) de la période autrichienne sur les sites des archives de la province de Treviso ou de Venezia…

Lire la suite…



Rechercher ses ancêtres Italiens (2) – Les registres en ligne

Les généalogistes français qui commencent à s’intéresser aux recherches en Italie sont souvent surpris. Habitués aux registres d’état-civil mis en ligne par de nombreux départements de l’hexagone, ils s’attendent parfois à trouver une situation similaire de l’autre côté des Alpes, mais sont rapidement refroidis en constatant que la situation est beaucoup moins favorable. Malgré tout, les choses ont commencé a changer depuis un peu plus d’un an.

Les principales sources de registres en ligne sont les suivantes : Lire la suite…


Rechercher ses ancêtres italiens (1) – Introduction

Si je lance aujourd’hui cette série d’articles sur les recherches généalogiques en Italie, ce n’est pas pour plagier ce qui a déjà été fait, et de belle manière, par d’autres, mais plutôt pour partager mon ressenti et rassembler ce que j’ai pu glaner ça et là, au fil de mes recherches.

CARTE ITALIE R2

En préambule, j’aimerais tordre le cou à la réputation faite aux Italiens d’être réfractaires à la généalogie et de voir d’un mauvais œil tous ceux qui les abordent en employant ce terme, les soupçonnant d’être des “voleurs d’héritage”. J’ai ainsi lu à maintes reprises qu’il fallait dire ou écrire que l’on était intéressé par  “l’histoire familiale” et non pas par la “généalogie”. Cette mise en garde découle certainement d’une mésaventure réellement vécue par des chercheurs d’ancêtres venus de France, mais je ne suis pas certaine qu’elle soit encore d’actualité. Lire la suite…


La chronique familiale

A peine avais-je commencé à trouver quelques informations au sujet de mes ancêtres que le besoin m’est venu de faire plus qu’un arbre généalogique. J’étais en effet captivée par ce que je découvrais de leurs vie et j’avais besoin de l’écrire et de le partager. C’est ainsi que j’ai très rapidement commencé à rédiger une « chronique familiale », du nom qui est donné à cet exercice sur généanet(1), site où j’ai commencé à la mettre en ligne avant d’opter pour un hébergement propre.

Le premier chapitre que j’ai écrit a été consacré à mes « oncles d’Amérique », partis de Vénétie pour le Texas puis la Californie. Puis, une chose entrainant l’autre, j’ai cherché à comprendre les raisons de cette émigration via l’histoire de l’Italie et de la Vénétie, je me suis intéressée à l’onomastique, à l’origine des familles qui forment les racines de mon arbre, à l’émigration dans les divers continents et pays où sont partis les membres de ma famille italienne… Lire la suite…


Challenge de A à Z : l’heure du bilan

Le mois d’avril est terminé depuis quelques jours et la fièvre du challenge est retombée. Mon impression est très largement positive. Je n’imaginais pas la somme de travail que cela allait représenter, j’ai dû y passer plus d’une heure pour certains sujets contrairement aux consignes de départ, mais je suis ravie de l’avoir fait.

Si j’essaie de faire un bilan :

  • J’ai réussi à tenir le rythme, même avec quatre jours à rattraper au départ
  • J’ai réussi à trouver un sujet pour chaque lettre, même si certains jours c’était un peu « au chausse-pied », c’est-à-dire que j’avais d’abord l’idée et il fallait que je trouve dans quelle lettre la coller. Mais j’ai parfois un peu dévié de la généalogie, pour aller vers l’histoire.
  • J’ai donné vie à ce blog, démarré depuis plusieurs mois mais dans lequel je ne publiais pas grand chose
  • J’ai finalisé des idées de sujet que j’avais en tête mais que je n’avais pas pris le temps de mettre au carré
  • Je me suis replongée dans certains documents que j’avais archivés depuis un certain temps et j’y ai parfois découvert de nouvelles choses

Lire la suite…