S comme saòr

Derrière ce terme étrange se cache un mode de conservation du poisson fort prisé des marins et dont la tradition à Venise remonte au moins au XIVe siècle.

Le terme saòr correspond à la version vénitienne du mot italien sapore. Littéralement, cela signifie « saveur », mais en Vénétie c’est surtout un mode de conservation des aliments.
Cette ancienne recette vénitienne est à base d’oignons et de vinaigre. Elle était utilisée par les marins qui partaient en mer pour de longs voyages, afin de conserver la nourriture à bord sans qu’elle ne se gâte. Outre leur puissant effet antibactérien, les oignons apportaient leur richesse  en vitamine C qui préservait les équipages des ravages du scorbut.
La trace de cette pratique a été retrouvée dans le Libro per cuoco, livre de recette d’un vénitien anonyme écrit au XIVe siècle et qui mentionne une salsa agrodolce per il pesce (sauce aigre-douce pour le poisson).

La préparation était réalisée en disposant alternativement dans un récipient une couche d’aliments à préserver et une couche d’oignons au vinaigre. Elles servait souvent à conserver des sardines, mais pouvait également être utilisée pour des crevettes, des moeche, des langoustines. Ce mode de conserve convient également à des légumes comme la courge.
Au fil du temps, la préparation a été améliorée par l’ajout de raisins secs et de pignons de pin.

Sarde in saòr

Mais les reines du mode de préparation in saòr restent les sardines. Les sarde in saòr sont traditionnellement préparées à Venise à l’occasion de la Fête du rédempteur, qui a lieu le troisième dimanche de juillet. Le plat est si intrinsèquement lié aux traditions de la ville de Venise que Carlo Goldoni le célèbre dans sa comédie « Le donne de casa soa » :

Grillo, sentì, fio mio, tolè la sporteletta;
Voggio che andè da bravo a farme una spesetta.
In pescaria ghe xe del pesce in quantità;
M’ha dito siora Catte, che i lo dà a bon marcà.
Un poche de sardelle vorria mandar a tor,
Per cusinarle subito, e metterle in saor.

La recette

Sarde in saòr
Ingrédients
  • 1/2 kg de sardines fraiches
  • 700 gr d’oignons blancs (ou rouges)
  • farine
  • huile pour friture.
  • huile d’olive extra vierge
  • sel et poivre
  • 1 cuillère de sucre
  • 100 ml de vinaigre blanc
  • raisins secs
  • pignons
Préparation Vider les sardines en leur laissant leur queue.  Les laver et les refermer.

Les passer dans la farine et les faire frire à l’huile. Les égoutter et les déposer sur une feuille de papier absorbant.

Émincer les oignons et les faire frire à l’huile d’olive. Les saler et les poivrer, ajouter le sucre et le vinaigre. Faire chauffer jusqu’à évaporation du liquide. Ajouter les raisins secs préalablement ramollis par trempage dans l’eau tiède et les pignons.

Disposer les sardines sur un plat et les recouvrir avec les oignons chauds. Laisser reposer au moins une journée et déguster froid.

(source : https://evenice.it/)

Sarde in saòr


One comment to this article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.