Automatic translation

Use this tool to obtain an automatic translation
Suivez les nouveaux articles


 

Mon guide

retrouver ses ancêtres italiens

S comme Sebastiano

Sebastiano Vedovotto était mon nonno, c’est-à-dire mon grand-père paternel.
Il est né le 9 mai 1891 à Borso del Grappa et s’y est éteint le 22 avril 1962, soit il y a exactement 51 ans aujourd’hui. Nous ne nous sommes jamais vus et je ne sais malheureusement à son sujet guère plus que le peu que mon père m’en a dit :

  • il n’était pas très grand et avait un problème à une jambe (qui le faisait boiter ?)
  • il était brun mais sa moustache était rousse
  • il était taciturne et quand ma grand-mère le lui faisait remarquer il lui répondait : “je n’ai pas besoin de parler, tu parles pour deux”
  • il ne criait pas mais un regard suffisait à faire marcher droit toute la fratrie (6 garçons et 2 filles)

J’ai très peu de photographies de lui et celle-ci est la seule où il est jeune. Je n’en ai malheureusement aucune de ma grand-mère au même âge, et encore moins de mes arrières grands parents.

L’an dernier, j’ai appris que mon nonno était musicien dans la fanfare de Borso avant la seconde guerre mondiale et qu’il y jouait du flicorno (sorte de bugle). Il tenait beaucoup à son instrument et aucun de ses enfants n’avait le droit d’y toucher. On le voit ici avec les autres musiciens. Il est au premier rang, le quatrième en partant de la droite de la photographie.

Mon grand-père était le premier garçon de sa fratrie, du moins parmi ceux ayant atteint l’âge adulte. Son père (mon arrière grand-père) étant parti à plusieurs reprises au Texas pour travailler dans les mines de charbon de Thurber, s’est-il retrouvé en position “d’homme de la maison”, auprès de sa mère, son frère cadet et ses sœurs, à peine sorti de l’adolescence ?

Il se prénommait Sebastiano car c’était le prénom de son propre grand-père. Depuis longtemps en effet, la tradition voulait que dans une fratrie :

  • le premier garçon porte le prénom de son grand-père paternel
  • la première fille porte le prénom de sa grand-mère paternelle
  • le second garçon porte le prénom de son grand-père maternel
  • la seconde fille porte le prénom de sa grand-mère maternelle

Si les enfants mourraient en bas âge, le prénom de l’aïeul(e) était donné à la fille ou au fils suivant. Avec cette règle, il n’était pas rare non plus que deux cousins germains portent le même prénom. Mon grand-père est le deuxième garçon prénommé Sebastiano né dans le foyer de mes arrières grands-parents. Le premier est mort à deux ans, avant la naissance de mon grand-père qui, premier garçon suivant, a logiquement hérité ce prénom. En remontant dans son ascendance, on peut ainsi suivre le prénom Sebastiano de génération en génération. C’est en parcourant ce chemin que j’ai réalisé que le prénom Sebastiano était dans mon arbre depuis au moins 1656.

Les Sebastiano de mon ascendance, de 1656 à 1891

2 comments to S comme Sebastiano

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>