outils

Le nouveau portail Antenati

Elle avait été annoncée au printemps 2021 et la voilà donc en ligne celle que tous attendaient, j’ai nommé la nouvelle version d’Antenati, le portail des archives d’État italiennes.
Dès le 15 novembre au soir, les généalogistes qui essayaient de s’y connecter ont pu constater que certaines URL étaient caduques et que l’URL principale aboutissaient à la nouvelle interface. Mais de quoi s’agit-il ?
Je vous propose un rapide panorama de cette nouvelle interface, avec des points positifs et d’autres qui le sont moins 🙁

Quoi de neuf sous le soleil d’Italie ?

Première information, capitale : la nouveauté réside dans l’architecture du portail et dans les fonctions de navigation. Pour les administrateurs, il n’était pas question à ce stade de publier de nouvelles archives en ligne. Ça viendra certainement mais la “ré-ingénierie” du site ne portait pas sur cet aspect.
Les changements portent surtout sur le mode de consultation, d’interrogation et de visualisation des images des registres enregistrées dans la base de données. Avec en prime une refonte de la charte graphique et de l’UI (user interface ou interface utilisateur comme aiment à la dire les spécialistes des sites web).

Accès à la page principale : https://www.antenati.san.beniculturali.it/

Les menus

Passons en revue les nouveaux menus et leur contenu, par rapport à l’ancienne version du portail :

  • La nouvelle page d’accueil donne directement accès au module de recherche, qui combine les fonctionnalités des anciens menus “Trova i registri“, devenu “Cerca nei registri“, et “Trova i nomi“, devenu “Cerca per nome
    Notez la nuance : le portail vous permet de chercher, pas forcément de trouver 😉
Page d’accueil : moteur de recherche

Rappel : “Cerca per nome” cherche des noms parmi les registres en ligne qui ont été indexés. Cela ne concerne pas la majorité des registres, le fonds sur lequel cette recherche est lancée est donc largement lacunaire. Je ne conseille pas de chercher de cette façon, sauf pour ceux qui ont déjà une bonne connaissance du portail et savent que les registres qui les intéressent ont été indexés en totalité.
Le sous-menu “Gli indici dei nomi pubblicati” du menu “Il portale” liste ce qui a été indexé.

  • Dans le moteur de recherche des registres :
    • la zone “Località” sert à indiquer la ville, une liste des villes disponibles s’affiche en fonction du début de la saisie
    • la zone “Anno” permet de sélectionner une fourchette d’années.
      Attention, les extrêmes proposés ne sont pas en rapport avec la ville précédemment choisie
    • la zone “Tipologia” sert à restreindre au besoin sur un type de registre : Nati, Morti, Matrimoni, Cittadinanze, Indice
      Là encore, la liste qui s’affiche lorsque l’on commence à saisir est globale, sans rapport avec la ville indiquée dans la zone “Località
    • La case à cocher “Registri con anagrafiche” : j’avoue que pour l’instant je n’ai pas compris la logique de ce filtre…

  • Le moteur de recherche des noms permet de saisir :
    • un prénom : “Nome
    • un patronyme : “Cognome
    • une ville : “Località
    • une année : “Anno
  • Le menu “Il portale” regroupe des informations qui étaient déjà présentes dans la version antérieure, comme l’histoire du portail, les FAQ, les conditions d’utilisation, …
  • Le menu “Esplora gli archivi” regroupe les fonctions des anciens menus “Sfoglia i registri” et “Il territorio e les fonte“, soit la cartes des services d’archives italiennes, leurs coordonnées, l’état de leurs fonds, …
  • Le menu “Strumenti” reprend lui aussi des pages déjà présentes dans l’ancienne version, notamment sur l’histoire des registres italiens et la manière de faire des recherches généalogiques en Italie, ainsi que des liens utiles pour approfondir une recherche
  • Le menu “Storie di famiglie” concerne les histoires de recherches confiées au portail par des généalogistes, et mentionne certaines ressources tierces, notamment audio-visuelles
  • Le menu “News” regroupe les actualités du portail

Navigation dans les registres

C’est à ce niveau que se trouve le plus grand changement : l’interface de recherche et d’affichage des registres et des images a été totalement repensée.


On y trouve désormais des fonctions de filtre sur les années, les types de registres, les fonds… Pour une commune donnée, il y a autant de réponses que d’association “année-typologie”, autant dire un grand nombre même pour une petite ville. Il va falloir s’habituer à manipuler les filtres pour ne pas s’y perdre.

Visualisation des images

Là aussi réside la nouveauté : la visionneuse a été totalement revue. Le point positif semble être une rapidité de chargement des images bien meilleure.

Par défaut la visionneuse s’ouvre sur le mode “page simple”, sans vignettes. Pour avoir une vue multiple et/ou des vignettes, il faut cliquer sur l’icône en forme de fenêtre à droite, puis choisir les options.

Réglages de l’affichage de la visionneuse

L’icône “hamburger” de gauche (trois traits horizontaux ) permet d’ouvrir le menu de choix d’une page, les flèches au bas des images étant également prévues pour la navigation de page en page.

Modes de sélection / navigation des images

Le zoom et les fonctions de modification du rendu des images sont à mettre au crédit de cette nouvelle visionneuse.

Par contre, la galerie des vignettes affiche une image type, toujours identique. C’est une régression par rapport à l’ancienne version du site qui donnait un véritable aperçu des pages et permettait par exemple de repérer d’un coup d’œil la présence d’index, sans avoir à ouvrir les images une à une. Souhaitons que ce ne soit qu’un défaut de jeunesse, dû au fait que les vignettes n’auraient pas encore été chargées dans la nouvelle interface.

Aperçu des vignettes, toutes identiques

Enregistrement des images

C’est le point qui a généré le plus de critiques de la part des utilisateurs habituels du portail, pour des raisons tout à fait légitimes. En effet avec la nouvelle visionneuse :

  • les images des pages n’ont plus d’URL propre. La seule URL est celle du registre, il faut donc enregistrer en plus le n° de la vue.
    Tous les généalogistes qui avaient enregistré dans leurs sources les URL des pages ont perdu tout leur travail. Pour certains ça représente plus de 10 ans de recherche et des centaines voire des milliers de sources perdues !
  • les images ne peuvent plus être téléchargées de manière simple en haute définition. Les concepteurs du portail espèrent peut-être que les amateurs s’adresseront aux archives d’État pour acheter ces images…
    Les généalogistes n’ont heureusement pas tardé à échanger des astuces pour y parvenir, voir par exemple dans ce blog (en anglais) : https://family-tree-advice.blogspot.com/2017/05/how-to-use-online-italian-genealogy.html

Les premières critiques

C’est peu de le dire : la nouvelle version du portail a provoqué un tollé chez les généalogistes habitués à l’ancienne version. Ce tollé dépasse le simple désagrément d’avoir à s’habituer à une nouvelle interface.
De toute évidence, les concepteurs de la nouvelle version n’ont pas travaillé en “UX design” (acronyme de l’anglais User eXperience design), mode de conception de site web centré sur l’expérience utilisateur.

Ils ont néanmoins réagi rapidement aux critiques, ajoutant au portail dès le lendemain de son lancement le cartouche suivant :

Avis publié sur Antenati dès le lendemain du lancement, pour tenter d’éteindre l’incendie

Cet avis indique en substance :

  • que des centaines de commentaires sont parvenus à l’équipe de concepteurs (en une journée !)
  • qu’ils travaillent au chargement des archives présentes dans l’ancienne version et qui manquent dans la nouvelle
  • qu’ils étudient la possibilité de récupérer les URL des images qui ont disparu (sans donner de garantie de les retrouver !)

Et le français ?

J’ai déjà eu l’occasion de le mentionner sur ce site : j’avais proposé mes services à l’équipe qui gère le portail Antenati pour le traduire en français. Mon offre bénévole ayant été acceptée, j’ai fourni tous les textes français au début de l’année 2019. J’avais interrogé mes interlocuteurs fin 2019, constatant l’absence de mise en ligne de ces textes, et ils m’avait été répondu qu’ils seraient mis en ligne avec la nouvelle version du portail.

Aujourd’hui cette nouvelle version est en ligne, mais toujours pas de français à l’horizon…
J’ai donc reposé la question, en offrant de traduire en français les nouveaux éléments qui pourraient manquer.

La réponse donne une bonne nouvelle : mon travail n’a pas été perdu. Mais elle ne me dit absolument rien sur le fait qu’il pourrait être utilisé un jour prochain…

Dernière info pour moi : mes vidéos ne sont plus à jour, il faudrait que je les refasse pour tout ce qui concerne la navigation dans Antenati. Mais je crois qu’il est urgent pour moi d’attendre que la situation se stabilise un peu !

15 commenti

  • André Zamorano

    Merci pour votre analyse, qui font gagner du temps, surtout pour quelqu’un comme moi qui connaît juste un peu d’Italien, et surtout qui ne cherche pas à approfondir.
    Merci encore

  • Félix PELLICANI

    Bonjour et merci pour ces informations, notamment celles sur le téléchargement des images d’actes. Je n’aurais aucunement pu trouver tout seul la façon de faire sur le nouveau site, d’autant plus qu’il faut être sur Firefox ou sur Chrome pour arriver à obtenir l’image téléchargeable. Ca ne marche pas avec Edge.

Lascia una risposta

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.