• Lieux d'émigration,  attrezzi,  ancêtres italiens

    Les Italiens de France au prisme des naturalisations (I)

    En octobre dernier, un article publié sur le carnet de recherche Hypothèses des Archives Nationales montrait comment les données de naturalisation pouvaient être utilisées pour étudier l’immigration des Polonais dans les Hauts-de-France. En le lisant, je m’étais dit qu’il serait intéressant de faire la même chose pour les Italiens (monomaniaque, moi ?).J’avais ensuite remisé cette idée dans un coin de ma mémoire, mais elle s’est rappelée à mon bon souvenir au moment du confinement national dû à un maudit virus. Pourquoi ne pas profiter de ce temps imposé en intérieur pour essayer ?”. Chose dite, chose faite…

  • ancêtres italiens

    Généalogie en Italie : rendez-vous en mars !

    Comme chaque année en mars, et depuis désormais 6 ans, les Éditions Archives et Culture et la Mairie du XVe arrondissement de Paris s’associent pour organiser le grand salon de la généalogie. Je m’y étais rendue “officiellement” en 2016, pour dédicacer mon guide Retrouver ses ancêtres Italiens qui venait de sortir. Quatre ans plus tard, j’ai accepté l’invitation de mon éditeur à faire partie des conférenciers…

  • historia,  ancêtres italiens

    Chronologie de l'état civil italien

    Le prochain salon de généalogie de la mairie du XVe arrondissement de Paris, se tiendra du 5 au 7 mars 2020, et j’ai accepté d’y donner une conférence sur le thème de la généalogie italienne. En commençant à préparer ce que j’allais dire, il m’a semblé que je ne pouvais aborder ce thème sans un préambule relatif à l’histoire de l’Italie moderne et de son état civil. L’existence de registres à une période donnée et dans une région donnée est en effet intrinsèquement liée à l’histoire de la constitution mouvementée de l’État Italien, état somme toute assez jeune puisqu’il n’aura que 160 ans en 2020. Des images valant mieux qu’un…

  • attrezzi,  ancêtres italiens

    Antenati – La recherche généalogique en Italie

    Voilà un an, alors que je pestais contre Antenati, le portail des archives italiennes, qui s’obstinait à s’ouvrir sur mon navigateur web dans son interface anglophone plutôt qu’italophone, je me faisais la réflexion que, vu le nombre d’habitant de l’hexagone ayant des origines italiennes, le portail mériterait bien une interface en langue française, aux côtés de celles en italien, en anglais, en espagnol et en portugais. “Qu’à cela ne tienne” ai-je pensé…

  • attrezzi,  ancêtres italiens

    Les cadastres italiens du XIXe siècle

    Par le traité de Campoformio (18 avril 1797), qui scelle la fin de la Sérénissime République de Venise, 1100 ans après l’élection du premier Doge, tous les territoires de la Sérénissime, du lac de Garde au Montenegro, sont offerts à l’Autriche par Bonaparte. Le gouvernement autrichien entreprend alors une réforme des institutions et décrète la réalisation d’un cadastre moderne, à l’image du cadastre thérésien réalisé au XVIIIe siècle dans les États gouvernés par les Habsbourg. Cette initiative a constitué un élément précurseur dans l’Italie du XIXe siècle.

  • ancêtres italiens,  humeur

    RGPD et généalogie italienne

    L’État Italien a promulgué durant l’été 2018 le décret nommé “Decreto legislativo 10 agosto 2018 n.101” qui est la transposition nationale du règlement européen (UE) 2016/679 du 27 avril 2016 “relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données”, dit aussi RGPD ou Règlement Général sur la Protection des Données.

  • ancêtres italiens

    Copies d’actes : que dit la loi italienne ?

    Les généalogistes qui cherchent depuis la France leurs racines italiennes ont parfois bien du mal à obtenir des réponses à leurs demandes de copies d’actes envoyées en Italie. On a longtemps attribué cette réticence à un rejet de la généalogie et à la crainte de réclamations d’héritages. A mon sens, ces raisons ne sont plus d’actualité. Les Italiens sont de plus en plus nombreux à pratiquer la généalogie, à fréquenter les sites Antenati, FamilySearch ou les nombreuses pages facebook dédiées à cette passion. Des communes italiennes organisent des sessions de formation pour apprendre à chacun à chercher dans les archives. Malgré tout, les réponses attendues impatiemment ne sont pas toujours…