X comme xaeti

Leur nom s’écrit xaeti, zaletti, zaleti ou zaeti, mais il se prononce toujours [za-è-ti] et c’est à leur belle couleur jaune qu’ils le doivent.

Ces petits biscuits seraient nés dans le nord de la Vénétie, aux confins de la province de Belluno et du Trentin voisin, zones renommées pour la production d’une farine de maïs jaune très fine et donc parfaite pour confectionner des douceurs. Selon certaines sources, l’ancêtre des xaeti aurait commencé à circuler en Vénétie au XVIIe siècle, pour arriver jusqu’à Venise où la recette d’origine aurait été enrichie avec des raisins secs et où ils étaient consommés accompagnés d’un vin doux.

Dans sa comédie “La buona moglie” publiée en 1749, Carlo Goldoni fait consommer à ses personnages des xaeti trempés dans du vin Zibibbo, Ces douceurs ont également mérité une citation de Pellegrino Artusi dans son ouvrage “La scienza in cucina e l’arte di mangiar bene” (1891) (la science en cuisine et l’art de bien manger) :

« Signore mamme, trastullate i vostri bambini con questi gialletti; ma avvertite di non assaggiarli se non volete sentirli piangere pel caso molto probabile che a loro ne tocchi la minor parte. »
(Mesdames les mamans, amusez vos enfants avec ces gialletti, mais prenez garde à ne pas les goûter si vous ne voulez pas les entendre pleurer de n’en avoir que la portion congrue)

Aujourd’hui c’est dans les provinces de Padoue, Trévise et Venise qu’ils sont les plus populaires. A Venise on les nomme xaeti, à Trévise zaeti ou zaleti… Toutes ces variantes sont formées sur l’italien gialetti, dérivé de giallo (jaune), qui se dit zal en vénitien. Cette appellation de « petits jaunes » est bien sûr due à la belle couleur des biscuits, confectionnés avec de la farine de maïs jaune, ingrédient incontournable dans la cuisine de Vénétie.
Parfois, les raisins secs sont remplacés dans la recette par un autre fruit typique de la Vénétie : la giuggiola (jujube) bien mûre,  préalablement trempé dans de la grappa.

La recette

Xaeti
Ingrédients
  • ½ l de lait
  • 250 g de sucre
  • une pincée de sel
  • 250 g de farine de maïs jaune fine
  • 150 g de farine de blé type 00
  • 150 g de beurre
  • 150 g de pignons
  • 150 g de raisins secs
  • un zeste de citron râpé
  • un sachet de sucre vanillé
  • un sachet de levure
  • 5 œufs
Préparation Faire chauffer le lait, y ajouter le sucre, la pincée de sel, le zeste de citron et le sucre vanillé.

Lorsqu’il bout, ajouter les deux farines mélangées. Bien mélanger et faire cuire la polenta quelques minutes.

Verser la pâte dans un plat et y ajouter les pignons, les raisins secs, la levure, les œufs et mixer le tout.

Former les biscuits en découpant des rondelles dans des cylindres de pâte de 4 à 5 cm de diamètre ou en l’étalant pour y découper des trapèzes.

Les cuire sur une plaque au four à 190° pour une demi-heure environ. A la sortie du four, les saupoudrer de sucre glace.
(source : https://www.marcadoc.com)

les xaeti
(https://blog.giallozafferano.it)


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.