Registres italiens, la suite : rebéllion des généalogistes !

Dans un message précédent, j’avais abordé la restriction d’affichage en ligne sur FamilySearch concernant les images des registres italiens numérisées par Family Search International. (http://www.venarbol.net/archives/3265)

Durant tout l’été, blogs, forums, pages de réseaux sociaux et autres sites d’échanges entre généalogistes intéressés par des recherches en Italie se sont fait l’écho de la surprise, des questionnements puis de l’incompréhension de chacun face à cette mesure qui apparait pour le moins radicale et paradoxale. Les images mises en ligne ne sont en effet consultables que depuis l’ordinateur d’un membre de l’église Mormone, ou depuis l’un des centres de généalogie de cette même église.

La grogne a monté jusqu’à aboutir à la publication hier d’une pétition destinée à demander à la DGA (délégation Italienne des archives nationales) de revenir sur cette restriction faite à FamilySearch et d’autoriser la visualisation par tous des images, au moins tant qu’elles ne sont pas visibles sur le portail Antenati.

Le texte de cette pétition, rédigé en italien, a été traduit en différentes langues afin qu’elle soit accessible également aux nombreux chercheurs d’ancêtres italiens disséminés dans le monde.

Pour signer et partager l’information, c’est ici : http://www.petizioni24.com/visibilita_dellarchivio_dello_stato_civile_italiano

Edit du 18/12/2012 :
La DGA vient enfin de publier une première réponse officielle sur le portail Antenati : Aggiornamenti sul portale.

En substance :
« Suite aux nombreuses demandes d’éclaircissement qui nous sont parvenues, et qui attestent le haut degré d’intérêt que le Portail Antenati suscite, la Rédaction du portail s’emploie à faire les contrôles nécessaires des données, afin de mettre à la disposition de tous les utilisateurs du Portail les images indûment publiées par FamilySearch sur son propre site et retirées à la demande de la Direction Générale pour les Archives.
D’ici à fin 2012 ils seront visibles les images des Archives d’État de Turin et de Trévise seront visibles. Début 2013, celles de Bari suivront. »

La fin 2012 se termine donc sur une lueur d’espoir pour les chercheurs d’ancêtres italiens :
– les images bloquées sur FamilySearch devraient être accessibles à tous sur Antenati, FamilySearch de son côté met l’accent sur les registres issus des tribunaux, indépendants de la DGA et dont l’accès est ouvert à tous
– la DGA reconnaît enfin officiellement qu’elle a demandé à FamilySearch de bloquer ces images, après près de 6 mois de réponses dilatoires des uns et des autres, dans le style « problème technique », « c’est pas moi c’est lui »…

Conclusion : il ne faut jamais se résigner à un état de fait et renoncer à manifester son mécontentement. Dans le pire des cas, ça sert au moins à se défouler, et un cas plus favorable n’est pas à exclure…!


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.