Peter Pan, le soldat qui ne voulait pas mourir

sacrario_1

L’ossuaire du Monte Grappa, est une œuvre monumentale de style antique, réalisé par l’architecte Giovanni Greppi et le sculpteur Giannini Castiglioni, et inaugurée le 22 septembre 1935 par Mussolini. Formé d’une série de gradins semi-circulaires, il accueille les dépouilles des soldats morts dans le massif durant la Grande Guerre.
Parmi eux se trouve Umberto Maria Vittorio Amedeo Giuseppe de Savoie, comte de Salemi, petit-fils de Vittorio Emanuele II de Savoie, premier roi d’Italie. Il a combattu sur le Carso et le Monte Grappa dans le régiment Cavalleggeri di Treviso. Le bulletin officiel de la cour d’Italie le dit “mort des suites de blessures de guerre”, mais il a en réalité succombé à la grippe espagnole dans un hôpital militaire de Crespano.
Le site accueille également la tombe du général Giardino, chef de la valeureuse 4e armée italienne victorieuse sur le Grappa et qui avait souhaité être inhumé aux côtés de ses hommes.

ignoti

Fondue dans le bronze, une phrase terrible : “Cinq mille inconnus”. L’un des nombreux emplacements de l’ossuaire où les dépouilles de soldats non identifiés ont été rassemblées.

Dans la partie italienne, qui fait face au sud et à la plaine du Pô dont ces soldats ont empêché l’invasion au prix de leur vie, reposent les dépouilles de 12.615 Italiens, dont 2283 ont été identifiés.

Dans la partie austro-hongroise tournée au nord vers l’ex-empire d’Autriche-Hongrie, terre d’origine de ces soldats, reposent 10.295 hommes, dont seuls 295 ont été identifiés.

Au total, ce sont donc plus de 22.000 hommes qui sont montés au combat sur le Monte Grappa et n’en sont jamais redescendus. Parmi eux ne figure pas seulement un soldat inconnu, mais des milliers.

Liste des soldats Italiens identifiés inhumés dans l’ossuaire du Grappa (source www.montegrappa.org)
Liste des soldats Autrichiens identifiés inhumés dans l’ossuaire du Grappa (source www.montegrappa.org)
Liste des soldats Hongrois identifiés inhumés dans l’ossuaire du Grappa (source www.montegrappa.org)

peter pan

La tombe du soldat Peter Pan

L’emplacement n°107 de la zone austro-hongroise de l’ossuaire porte un nom qui intrigue les visiteurs : Peter Pan.

L’histoire de ce soldat a aiguisé la curiosité de Ferdinando Celi, un habitant de Pove del Grappa, qui est parti à la recherche de ses origines. Il a retrouvé le village de Peter Pan : Ruszkabanya-Krassòszoreny, en Hongrie. Comme le “Pays imaginaire” de son homonyme, cet endroit n’existe sur aucune carte actuelle. Il s’appelle aujourd’hui Rusca Montanâ et se trouve dans la province roumaine de Caras-Severin.

Le soldat Peter Pan y est né le 21 août 1897. Il appartenait au 30e régiment d’infanterie Honvèd, 7e compagnie. Il est mort au combat le 19 septembre 1918 à Col Caprile, cote 1331. Il avait tout juste 21 ans et ne voulait certainement pas mourir si jeune.

Un livre et un site internet ont été consacrés aux découvertes de Ferdinando Celi au sujet de Peter Pan : http://www.soldatopeterpan.it

Un dernier mystère subsiste toutefois : quelques fleurs des champs et des petits cailloux sont déposés chaque jour devant la plaque de bronze portant le nom de Peter Pan, sans que l’identité du visiteur ait pu être découverte. Pourrait-il s’agir de la fée Clochette ?…

Edit du 23/11/2013 : En réponse à une question : Peter Pan est bien le véritable nom de ce soldat, et non pas son surnom. Pan est en outre un patronyme assez courant en Vénétie, en particulier dans les provinces de Padoue et Vicence, et il y a eu une émigration de Vénétie vers l’est et la Roumanie au XIXe siècle. Il est donc même possible que des ancêtres du soldat Peter Pan aient émigré de Vénétie vers la Hongrie (aujourd’hui Roumanie)

sacrario_2

Même s’il a été érigé à la gloire de l’armée italienne, ce sanctuaire a laissé la place qu’ils méritaient aux soldats “ennemis” tombés sur le Monte Grappa. Comme un symbole de cette égalité face à la mort et de l’absurdité des guerres, les couleurs de l’Autriche y sont levées aux côtés du drapeau italien.

“La canzone del Grappa” illustre la terrible histoire du massif durant la Grande Guerre, écoutez-la sur cette page de la chronique familiale.

4 comments to this article

  1. Cedeca Desbranches

    on 16 November 2013 at 19 h 03 min - Reply

    Impressionnant
    Et paradoxalement rassurant que l’on commémore ensemble ceux qui se sont battus pour d’autres et que le monument ne soit pas celui d’une victoire mais celui du respect devant ces milliers de victimes de la bêtise humaine.
    Malheureusement il y en eut d’autres, mais j’aime l’idée des deux drapeaux réunis.

    Et j’aime aussi toujours ce mélange sur ce site entre l’histoire et la poésie.
    Merci

  2. Elise

    on 16 November 2013 at 19 h 25 min - Reply

    Merci pour ce très bel article et ces découvertes. J’aime beaucoup l’histoire du soldat Peter Pan. Et ce monument est vraiment impressionnant : cela doit être vraiment émouvant de le voir en vrai.
    Elise

  3. venarbol

    on 16 November 2013 at 19 h 58 min - Reply

    venarbol

    Merci Cedeca et Elise.
    Il est vrai que ce site est très impressionnant. J’y suis allée assez souvent quand j’étais enfant, mais je ne réalisais pas vraiment ce qu’il signifiait (et c’est un comble, je n’y avais pas vu la tombe de Peter Pan !). Aujourd’hui il me donne la chair de poule, même en photographies

  4. Eliane

    on 17 November 2013 at 16 h 26 min - Reply

    Très bel article
    Peter Pan et la fée Clochette
    Beau et documenté
    Merci

Leave a Reply