Challenges,  Généathèmes,  mes ancêtres

Les Valentina/o de mon arbre

Dans le cadre du Mois Geneatech, lancé par la communauté Geneatech, des défis d’écritures sont proposés aux généablogueurs. La semaine du 8 au 14 février est logiquement consacrée à la saint Valentin.

Pour ma première contribution à ce thème, je suis partie à la recherche des “Valentin” et “Valentine” de ma généalogie. Puisque cette dernière est centrée sur la Vénétie, il s’agit en réalité de Valentina pour les femmes, et pour les hommes de Valentino ou Valentin, à la mode de Vénétie qui élude les voyelles finales.

J’avoue voir été surprise du résultat de ma recherche dans ma généalogie : j’ai pointé à ce jour pas moins de 8 Valentino et 1 Valentina parmi mes SOSAs. Pourtant, la version féminine de ce prénom est pour le moins rare dans toute ma base généalogique, et sa version masculine n’est pas en meilleure place dans le hit-parade des prénoms, bien loin derrière les Giovanni, Antonio et autres Angelo.

Une image dit plus que des mots

Plutôt que de vous les présenter sous forme d’une liste un peu rébarbative à parcourir, j’ai choisi l’option “infographie” :

Mes ancêtres paternels prénommés Valentina ou Valentino, positionnés sur leur branche
Les Valentina et Valentino de mon arbre, à partir de mon père (SOSA 2)

Cette représentation me permet en un coup d’œil de faire plusieurs constatations :

  • la première : ce prénom était beaucoup plus utilisé chez les ancêtres de ma grand-mère, avec 8 cas sur 9, que chez ceux de mon grand-père.
  • la deuxième : “mes” Valentina/o sont assez loin dans mon arbre, le plus récent étant né en 1772.
  • la troisième : deux transmissions du prénom suivent le schéma “grand-père > petit-fils”, selon un mode d’attribution très courant en Vénétie :
    • premier fils > prénom du grand-père paternel
    • deuxième fils > prénom du grand-père maternel
    • première fille > prénom de la grand-mère paternelle
    • deuxième fille > prénom de la grand-mère maternelle

Il y a donc fort à parier que je découvrirais d’autres candidats au titre de mes SOSAs Valentina/o si je parvenais à remonter encore certaines de ces branches.

L’outil

J’ai réalisé cette infographie avec Piktochart. Si vous voulez comprendre l’intérêt des infographies et découvrir l’utilisation de cet outil, ne manquez pas les vidéos de Joanne dans la chaine YouTube de Geneatech.

35 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.