C comme CATTO

A Borso, CATTO a été un patronyme courant, avant de disparaître…

En Italie

A l’échelle de l’Italie, le patronyme CATTO est encore une fois majoritairement présent en Vénétie, essentiellement dans les provinces de Venezia et Treviso. Mais bien que Borso del Grappa soit situé dans cette dernière province, plus aucune famille ne le porte. C’est dans la commune de Oderzo, à l’est de la province, qu’il est aujourd’hui majoritaire.

source : https://www.cognomix.it

A Borso

Le patronyme CATTO est présent à Borso dès le début des registres paroissiaux. Il faisait partie des patronymes courants jusqu’au XVIIIe siècle. Mais il a disparu de la commune en 1852, avec la mort de mon ancêtre Benedetta CATTO.
J’ai trouvé plusieurs hypothèses concernant son étymologie : référence au prénom Caterina, dérivation de gatto (le chat), surnom attribué à un chef de famille qui aurait des caractéristiques communes avec celles attribuées à cet animal (fourberie, ruse),  ou dérivation du prénom Gatto, qui tire son origine dans les prénoms médiévaux Gactus ou Hatto, du longobard hatto (combattant).

Carte d’identité du patronyme CATTO au travers des registres paroissiaux de Borso (1585-1960)
Nombre d’individus Variantes du nom Principales mende * Acte paroissial le plus ancien Hit-parade des prénoms
 234,

entre 1585 et 1852

CATO
DE CATO
DE CATTO
DI CATO
Benetel
Coratto
 25 janvier 1587 : baptême de Bastian CATTO, fils de Federico Giacomo (20)
Sebastiano (20)
Maria (19)
Giovanni (17)
Francesco (15)
Catarina (14)
Domenico (14)
Giuseppe (13)
Domenica (10)
Antonio (7)

* : voir M comme ménda

25 janvier 1587 : baptême de Bastian de Cato, fils de Ferigo (Federico)

Faits-divers

Le 7 novembre 1719, Gio:Maria CATTO, âgé de 26 ans et frère de mon aïeul Benedetto, décède des suites d’une blessure qu’il a reçue au cours d’une « bagarre soudaine ». Les saints sacrements et l’extrême onction lui ont été administrés, mais il n’a pas pu communier, ce qui laisse supposer que son décès a été rapide. Ces sacrements lui ont été administrés par le prêtre de Sant’Eulalia, ce qui pourrait laisser supposer que la bagarre en question s’est déroulée dans cette paroisse.

7 novembre 1719 : sépulture de Gio:Maria Cato, de feu Bastian, des suites d’une « subita rixa »

Du côté de mes ancêtres

Une branche CATTO figure dans ma généalogie paternelle : il s’agit de celle de Benedetta CATTO (sosa 33), née en 1768 à Borso et qui a épouse Domenico VEDOVOTTO dans cette même paroisse le 7 février 1793.
Son acte de décès nous apprend qu’elle a fini sa vie dans une bien tragique condition puisque le prêtre écrit qu’elle était « devenue borgne et sourde et avait perdu la raison ».

25 février 1852 : sépulture de Benedetta Cato, « divenuta orba e sorda e perduti i sensi »

Benedetta CATTO a une place toute particulière dans ma généalogie : c’est elle qui a apporté à ma famille sa ménda Benetel. Avant son mariage avec Domenico VEDOVOTTO, la famille de ce dernier avait pour ménda Paesan (voir l’article : Une épine de moins !).
C’est aussi avec son décès que le patronyme CATTO disparaît des registres de Borso…

 

 

 

Laisser un commentaire