M comme MORETTO

Même s’il est présent dans quasiment toute l’Italie, ce patronyme domine dans le nord. Et son étymologie n’est peut être pas étrangère à cette suprématie…

En Italie

Une fois n’est pas coutume, le patronyme MORETTO est distribué dans toute l’Italie. Mais la répartition montre néanmoins une présence plus massive dans le nord de la péninsule, le haut du pavé revenant à la Vénétie. Dans cette région, c’est la zone « côtière » qui l’emporte, avec en tête les provinces de Venezia et Treviso.

source : https://www.cognomix.it

A Borso

Une nouvelle fois, il s’agit d’un patronyme présent dans les registres dès le début. Le premier acte est un baptême datant du 28 juin 1587. Il a par contre disparu des registres de la paroisse au début du XXe siècle. Aujourd’hui il est surtout présent au sud de la province de Treviso, dans des communes proches de la province de Venezia. Toutes les familles MORETTO ayant vécu à Borso ne sont cependant pas installées là depuis le XVIe siècle. J’ai par exemple trouvé la trace d’un certain Matteo MORETTO, installé à Borso après son mariage en 1869, mais qui était originaire de Castelcucco, autre commune de la province de Treviso.

L’étymologie de ce patronyme est liée au terme italien moro qui signifie « brun ». Le patronyme dérive donc d’un surnom attribué à des personnes se distinguant par leurs cheveux, leur peau ou leurs yeux sombres. MORETTO serait donc l’équivalent du français « le petit brun », puisque le suffixe etto est diminutif en italien.
Un surnom se doit d’être discriminant et si tous les membres d’une communauté partagent une même caractéristique elle ne peut servir à les différencier. Le fait que MORETTO soit plus présent dans le nord de l’Italie montre donc que, dans cette partie de la péninsule, avoir une peau ou des cheveux sombres ne relève pas de la norme et permet de se distinguer des autres. Il suffit d’ailleurs de voyager un peu dans le nord pour constater que le mythe de l’Italien ténébreux aux cheveux ébène et aux yeux noirs ne fait pas long feu. A l’opposé, des patronymes comme Bianco (blanc) ou Biondo (blond) sont plus représentés dans le sud de la péninsule italienne.
D’un point de vue étymologique, MORETTO est proche d’un autre patronyme présent chez les familles de Borso : MORO, écrit parfois aussi DAL MORO ou DEL MORO. Ce dernier est lui aussi présent dès l’origine des registres paroissiaux, ce qui m’a amenée à considérer qu’il s’agit de familles différentes. Mais peut-être les MORETTO et les MORO de Borso partagent-ils des ancêtres communs ayant vécu avant la fin du XVIe siècle.

Carte d’identité du patronyme MORETTO au travers des registres paroissiaux de Borso (1585-1960)
Nombre d’individus Variantes du nom Principales mende * Acte paroissial le plus ancien Hit-parade des prénoms
151 personnes, de 1585 à 1920 MORETO
MURETTO
Doro 28/06/1587 : baptême de Zuanne MORETTO, fils de Girolamo Giovanni (21)
Giacomo (18)
Domenico (11)
Gio:Maria (10)
Maria (10)
Maddalena (9)
Antonio (7)
Angelo (6)
Catarina (6)
Domenica (4)
Battista (3)
Lucia (3)
Sebastiano (3)

* : voir M comme ménda

28 juin 1587 : baptême à Borso de Zuanne, fils de Girolamo Moretto

Faits-divers

Parmi les événements souvent tragiques relevés dans les registres pour les familles MORETTO de Borso :

  • le 14 septembre 1767, le corps de Domenico MORETTO, âgé de 36 ans, est inhumé à Borso. Il a été retrouvé mort la veille au fond d’une vallée, certainement suite à une chute

14 septembre 1767 : inhumation à Borso de Domenico Moretto, « precipitato dale montagne »

  • plus proche de nous mais non moins tragique : Girolamo MORETTO est l’une des victimes de la rafle de septembre 1944 connue sous le nom de rastrellamento del Grappa. Il fait partie des jeunes gens pendus par les nazis à Bassano, le 26 septembre 1944. J’en ai parlé dans l’article Des jours amers

Du côté de mes ancêtres

Je n’ai à ce jour trouvé aucune connexion entre mon arbre généalogique et les familles MORETTO de Borso.

 

Laisser un commentaire