F comme Fietta

L'église de Fietta

L’église de la Ss. Trinità, à Fietta fut construite entre 1762 et 1773. Le clocher date pour sa part de 1793.

De nos jours Fietta n’est pas une commune indépendante, mais une frazione (hameau) de la commune de Paderno del Grappa. Bâti sur les pentes du massif du Grappa, le village possède un relief essentiellement montagneux. Il héberge d’ailleurs la paroisse à l’altitude la plus élevée du diocèse de Treviso. Fietta est le berceau du patronyme Andreatta pour la province de Treviso, et donc celui de la branche Andreatta de mon arrière grand-mère. Il s’y trouve d’ailleurs une chapelle dédiée au « saint patron » de la famille, Sant’Andrea, construite au XIVe siècle, coïncidence ?

A Fietta le patronyme Andreatta est dérivé du prénom d’Andrea Del Schiva, detto Andreatta qui y a vécu au début du XVe siècle, mais ses ancêtres y étaient présents au moins depuis le début du XIIIe siècle, avec Lazzaro da Fietta et ses fils Giacobino et Odorico.
Parmi les collatéraux de mes ancêtres originaires de ce hameau figure une famille dont « Fietta » est devenu le patronyme lorsque ses membres sont allés s’installer à Asolo durant le XVIe siècle. J’ai parlé de certains de ses représentants dans la Galerie de personnages de ma chronique familiale, en particulier de l’opportuniste Lazzaro Fietta, qui a réussi à spoiler son frère de sa part d’héritage maternel et a obtenu le titre de « comte palatin » grâce à un panégyrique lancé à Charles-Quint alors en visite à Bassano !

En 1815, 35 familles Andreatta (184 personnes) vivaient à Fietta et 22 (95 personnes) à Paderno. Ce patronyme étant si fréquent, la différenciation des différentes branches passait fréquemment par l’attribution de surnoms. Celui de la famille de mon arrière grand-mère est « Lovisat », dérivé du prénom de son ancêtre « Alvise Andreatta », qui vécut à Fietta durant la première moitié du XVIIe siècle.

Fietta, la chapelle de Sant'Andrea

Fietta, la chapelle de Sant’Andrea datant du XIVe siècle

Vis-à-vis de ses frères et sœurs, mon arrière arrière grand-père, Bonaventura Andreatta, a donc fait preuve d’originalité en allant chercher son épouse à Borso et encore plus en y installant par la suite sa famille.
En effet si mon arrière grand-mère, Maria Andreatta, est bien née à Fietta, c’est à Borso qu’elle épouse Domenico Vedovotto car, comme le prêtre l’a indiqué sur l’acte de mariage, elle vit dans cette paroisse depuis son enfance. Bonaventura Andreatta a donc quitté Fietta avant 1870 pour s’installer dans le village d’origine de son épouse Teresa Giacomelli, distant de quelque 6 kilomètres.
Qu’est-ce qui a pu le pousser à quitter la terre où ses ancêtres étaient installés depuis si longtemps ? Son foyer a peut-être bénéficié d’un opportunité proposée par sa belle-famille. Les Giacomelli semblaient en effet figurer à l’époque parmi les « notables » de Borso (il en sera question avec la lettre V).

matrimonio domenico x Maria Andreatta

12 novembre 1879 : mariage à Borso de « Vedovotto Domenico q. Sebastiano […] con Andreatta Maria di Bonaventura e della fu Teresa Giacomelli nata a Fietta […] ma da più di dieci anni domic. a Borso » soit « née à Fietta mais domiciliée à Borso depuis plus de dix ans ».

En savoir plus :
– Farronato Gabriele, Storia di Paderno del Grappa, G.S. Stampa, 1999
– Farronato Gabriele, Paderno del Grappa, I cognomi, Aurelia, 2004
– un article plus détaillé de ma chronique familiale, relatif à la famille Andreatta de Fietta.

Utilisez les touches + et – ou la molette de votre souris pour zoomer, et le cliquer-glisser pour vous déplacer dans la carte.
Légende des pictogrammes utilisés dans les cartes :

ClipboardR Lieu d’origine étudié dans l’article du jour
ClipboardR2 Lieu de destination étudié dans l’article du jour
ClipboardB Lieu d’origine étudié dans un article précédent
ClipboardV Lieu de destination étudié dans un article précédent

2 comments to this article

  1. Sébastien

    on 8 juin 2014 at 9 h 47 min - Répondre

    Tes articles me donnent envie de me mettre sérieusement aux recherches sur les communes et lieux de vie des mes ancêtres de ma branche italienne !
    A bientôt

    • venarbol

      on 8 juin 2014 at 9 h 57 min - Répondre

      venarbol

      Il ne faut pas hésiter, c’est passionnant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.