Petit bilan de la cuvée 2016 du ChallengeAZ

alphabet backgrounddEn 2014, j’avais centré le thème de mon challenge sur les migrations de mes ancêtres et collatéraux (D’un clocher à un autre). Après une impasse en 2015, j’ai décidé de participer cette année avec un thème plus généraliste, centré non pas sur mes propres recherches mais sur la généalogie en Italie.

J’ai déjà publié dans ce blog des articles présentant des généralités relatives aux archives italiennes (comme ici, ou …), j’ai donc eu l’envie cette année de mettre en lumière des passionnés, généalogistes amateurs ou associations qui aident les chercheurs d’ancêtres italiens en partageant leurs travaux. Un challenge « boite à outils » de la généalogie italienne en quelque sorte.
Ce choix m’a permis de prévoir un format court pour les articles, ce qui n’est pas sans avantage quand il s’agit d’écrire 26 textes en peu de temps. La difficulté n’a donc pas tant été l’écriture que la recherche de sites utiles correspondant à chacune des lettres. Pour certaines lettres j’en avais trop, pour d’autres je ne trouvais rien. J’ai longtemps cru être contrainte à faire des impasses, en particulier pour le X et le Y, mais quelques capillotractions m’ont finalement permis de boucler les 26 articles. J’en profite pour remercier Suzanne Galaise (@sugalgenealogie) qui m’a inspiré l’article de la lettre Q et sans laquelle j’aurais été bien désemparée.
Il est un peu tôt pour faire un bilan des lectures, puisque certains articles ne sont en ligne que depuis quelques jours. Et les lecteurs du challenge (dont je fais partie) tendent à se fatiguer un peu durant le mois de juin, préférant se dire qu’ils ont tout l’été pour lire calmement : 87 inscrits ça représente quand même potentiellement 2262 articles !

Malgré tout, les statistiques de lecture ne suivent pas strictement l’ordre de publication. Si c’est bien mon article A comme Ancêtres piémontais qui a été le plus lu en date du 02/07 (84 vues), le second est C comme Calabria Exchange (57 vues). Le B comme Barga n’arrive que 3e, ex-æquo avec G comme Généaita (48 vues). Et les lettres du peloton de fin tirent bien leur épingle du jeu puisque le W comme Waldensian families research, le X comme Caxias do Sul et le Y comme Your italian tutor font tous trois course égale avec le N (20 vues). Comme tous les blogueurs, je rêve du jour où tous les lecteurs laisseront un petit commentaire (mais je suis la première à ne pas le faire de manière systématique). Le nombre de commentaires est donc fort logiquement en deçà du nombre de lectures, la palme revenant une nouvelle fois au A, avec un score de 6.

Ce bon niveau des lectures est sans nul doute dû au travail de fourmis de Sophie (@gazetteancetres) et de Brigitte (@chroniques92), qui ont géré le suivi des publications sur Twitter, Evernote et Flipboard jour après jour (croix de bois, croix de fer : je n’ai jamais trié ni colorisé le tableau !…). Merci à toutes les deux. Et merci à ceux qui ont retweeté ou aimé mes tweets, en particulier les fidèles Jean-Michel (@jmg013) et Elise (@EliseGenealogie).

Du côté des effets collatéraux de ce challenge, deux détails techniques et un clin d’œil :

  • J’avais programmé la publication des articles chaque jour à 7h00, et c’est en ne voyant rien venir le 1er juin que j’ai réalisé que mon blog était encore à l’heure d’hiver…
  • Ce même 1er juin à 18h25, je reçois un message de mon hébergeur me signalant que mon site « génère trop de requêtes » et que cela « affecte d’autres clients hébergés sur la même infrastructure mutualisée » que moi ! Malgré la coïncidence des dates, j’ai quand même du mal à croire que cela vienne d’un subit pic de visites dû au challenge et j’essaie d’en savoir plus. Je découvre alors que, plus que les visites ce sont les requêtes automatiques qui sont en cause et que le script « wp-cron.php », qui tourne en boucle pour planifier automatiquement les évènements, est particulièrement en cause. Pourtant, une désactivation de ce script plus tard le problème était toujours là et je risquais le « blacklistage » de mon site. J’ai donc opté en croisant les doigts pour un changement de plan d’hébergement, en plein challenge !!! Le 14 juin c’était chose faite sans aucun « black out », ouf !
  • Le 16 juin, j’ai la surprise de découvrir dans ma BAL un email de la Revue Française de Généalogie, me sollicitant pour participer à la rubrique « Nos spécialistes vous répondent » pour ce qui concerne les questions liées à l’Italie. Je ne pense pas me tromper en attribuant ce message au challengeAZ et à la succession de tweets pointant vers mes articles. Une fois la minute de stupeur passée (je l’avoue ici, je ne suis pas abonnée à la RFG du fait de mon regard généalogique « monomaniaquement » tourné au-delà des Alpes), j’ai décidé d’accepter. Vous verrez donc mon nom apparaitre de temps à autre sur les pages de la RFG 😉

Mon bilan est donc positif, en recherchant des sites à mettre en avant j’ai même découvert des petits trésors que je ne connaissais pas encore. J’espère que mes billets continueront à susciter lectures et commentaires, au-delà du mois de juin.

rp_81664_alphabet.jpg

Pour terminer, voici la liste des articles publiés cette année :

A comme Ancêtres piémontais
B comme Barga genealogy
C comme Calabria exchange
D comme Dimenticati di Stato
E comme Escarton d’Oulx
F comme la grande Famille de Procida et Ischia
G comme Geneaita
H comme Trentino Heritage
I comme Italy Heritage
J comme Jewish genealogy in Italy
K comme Knowing Nonno
L comme Lettopalena – Rocca Pia
M comme Muro Lucano
N comme Nati in Trentino
O comme Onomastica italiana
P comme Piccioli
Q comme des toscans au Québec
R comme Reggio Calabria
S comme Santeramo in Colle
T comme Torviscosa
U comme Ustica Genealogy
V comme Valdogen
W comme Waldensian Families Research
X comme caXias do sul
Y comme Your italian tutor
Z comme Dalla Zuanna

Pour d’autres liens relatifs aux recherches généalogiques en Italie, voir l’onglet « liens généal’utiles » de ce site.

9 comments to this article

  1. Sophie Boudarel

    on 4 juillet 2016 at 10 h 01 min - Répondre

    Que de bonnes nouvelles ! Bravo pour ce succès amplement mérité !

    • venarbol

      on 4 juillet 2016 at 13 h 28 min - Répondre

      venarbol

      Merci Sophie !

  2. Brigitte

    on 4 juillet 2016 at 12 h 59 min - Répondre

    Je n’ai pas encore épluché tous tes articles, mes italiens espèrent que je vais trouver de nouvelles pistes à suivre grâce à ton travail. Quant à savoir que tu vas participer à la RFG, j’en suis ravie et tu le mérites bien, ton site est une grande aide pour les chercheurs d’ancêtres italiens, et ton livre est en bonne place dans ma bibliothèque de recherches.
    Passe un bon été
    Brigitte

    • venarbol

      on 4 juillet 2016 at 13 h 28 min - Répondre

      venarbol

      Merci, un bel été à toi aussi.

  3. Dominique Chadal

    on 4 juillet 2016 at 17 h 47 min - Répondre

    Tu me fais regretter de n’avoir aucun ancêtre italien ! Bravo et bel été…

    • venarbol

      on 7 juillet 2016 at 11 h 27 min - Répondre

      venarbol

      Tout n’est pas perdu, des italiens se cachent peut-être encore « derrière » tes bouts de branches… ;-)Bel été à toi aussi !

  4. VILLECOURT Benoit

    on 6 juillet 2016 at 8 h 15 min - Répondre

    Bravo pour cette cuvée 2016 ! Très intéressante cette présentation de sites concernant les recherches en Italie. J’y ai appris plein de choses, notamment que certains diocèses ne sont pas très partageurs 🙁
    Je me garde ta liste dans Evernote pour le jour où je me lancerai enfin dans les recherches sur les ancêtres italiens de mon épouse.
    Bel été à toi et au plaisir de te lire ici où dans la rfg.

    • venarbol

      on 6 juillet 2016 at 22 h 31 min - Répondre

      venarbol

      Merci Benoit, et beau futur voyage parmi les ancêtres de ton épouse. Si tu as des questions, n’hésite pas ! Bel été à toi aussi

  5. Briqueloup

    on 10 juillet 2016 at 16 h 32 min - Répondre

    Bravo pour ce ChallengeAZ 2016 qui mérite la palme du partage, c’est une mine de liens à explorer. Au delà des régions de mes ancêtres, c’est une incitation au voyage dans toute l’Italie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.